Deux ouragans majeurs impactent fortement l’arc antillais en septembre 2017

Selon le troisième Comité interministériel pour la reconstruction de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, 20 000 constructions ont été touchées plus ou moins gravement sur les deux îles et 4 000 logements populaires ont perdu tout ou partie de leur toiture. Environ 25 % des bâtiments sont totalement détruits ou irrécupérables. La Caisse centrale de réassurance (CRR) estime que le montant des dommages assurés consécutifs à cet événement est de l’ordre de 1,2 milliard d’euros. Ce montant recouvre les dommages aux habitations, aux véhicules et aux entreprises qui sont couverts par le régime d’indemnisation des catastrophes naturelles. Le Président de la Collectivité de Saint-Martin estime quant à lui le montant des dégâts globaux à prêt de 3,5 milliards d’euros sur la seule île de Saint-Martin. Le Président de la République et trois ministres (Outre-mer, Santé et Éducation) se sont rendus dans les deux îles les 12 et 13 septembre 2017.

Deux semaines après Irma, l’ouragan Maria s’est intensifié au large de la Martinique jusqu’à atteindre le niveau maximal sur l’échelle de Saffir-Simpson, avant de traverser de part en part la Dominique et de passer à proximité immédiate de l’archipel guadeloupéen le 19 septembre 2017. Ce sont notamment les îles des Saintes et le sud Basse-Terre qui ont subi les zones les plus actives de l’ouragan. Trois décès et une personne disparue sont à déplorer en Guadeloupe. Les routes, les réseaux électriques et de distribution d’eau mais aussi les plantations et le matériel de pêche ont été fortement endommagés sur l’ensemble de l’archipel.

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion