Le projet SEPA (Single Euro Payments Area – espace unique de paiement en euro) s’inscrit dans le prolongement du passage aux pièces et billets en euros : il vise à créer une gamme unique de moyens de paiement scripturaux en euros, commune à l’ensemble des pays européens, permettant aux utilisateurs d’effectuer des paiements dans les mêmes conditions partout dans l’espace européen, aussi facilement que dans leur pays.

Pour en savoir plus

Rappel de la migration SEPA aux retardataires en Guyane

Pour accompagner la poursuite des efforts des acteurs de la sphère privée à la migration aux nouveaux moyens de paiement SEPA, l’agence de l’IEDOM de Guyane a participé à deux manifestations organisées à l’initiative du Directeur régional des finances publiques de la Guyane :

  • une conférence de presse qui s’est tenue le 7 février 2014,
  • une réunion du Comité local des usagers professionnels de la Guyane le 13 février 2014, à laquelle étaient représentés, notamment, les chambres consulaires, les organisations patronales et les experts comptables.

En lien avec l’annonce de l’abaissement de 3 000 € à 300 € du plafond des paiements en espèces effectués par les usagers auprès des guichets de la DRFIP à compter de janvier 2014, ces actions de communication furent également l’occasion de rappeler le dispositif du droit au compte.

La migration vers SEPA présentée aux TPE de Guyane

La Fédération des très petites entreprises (FTPE) de Guyane organise une fois par mois des rencontres à l’attention de ses ressortissants, constituant plus de 90 % du tissu des entreprises du département, pour évoquer une thématique liée à leur environnement.

Pour les rencontres du 10 octobre 2013, la FTPE de Guyane avait invité Fabrice DUFRESNE, directeur de l’agence IEDOM de Guyane, pour présenter le dispositif de migration vers SEPA et rappeler l’échéance du 1er février 2014 qui s’applique également aux entreprises pour la mise en place des nouveaux moyens de paiement (virements et prélèvements SEPA).

Après l’intérêt suscité auprès d’une vingtaine de responsables d’entreprises ayant participé à cette première réunion d’information , d’autres actions de communication sont d’ores et déjà prévues avec la FTPE de Guyane, notamment dans l’Ouest guyanais.

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion