Brésil : incertitudes persistantes sur une potentielle reprise de l’économie.

En révisant de manière contradictoire leurs prévisions de croissance pour 2017, l’OCDE (de 0% à +0,7%) et la Banque Mondiale (de +0,7% à +0,3%) confirment les incertitudes autour d’une reprise durable de l’économie brésilienne. Si la production industrielle connait effectivement un regain de dynamisme inattendu de la part des marchés en avril (+0.6% en un mois), l’Institut national brésilien des statistiques (IBGE) souligne également que ce premier résultat positif de l’année ne compense pas la chute de -4,5% par rapport avril 2016. Par ailleurs, les niveaux de production au T1 2017 accusent une baisse de -1,1% par rapport au T1 2016 malgré une augmentation de +0,9% par rapport au T4 2016. Dans ce contexte, la Banque Centrale Brésilienne a diminué pour la 6ème fois consécutive (-100 pdb) son principal taux directeur (Selic) qui s’établit désormais à 10,25%, tandis que l’inflation atteignait son plus bas niveau au mois d’avril (+ 4,083%) depuis 1994.

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion