Brésil : nouveau record pour le chômage en mars et poursuite de la politique d’assouplissement monétaire

En effet, de nombreux secteurs ont enregistré des destructions d’emplois sur un an : le secteur primaire (- 760 000 emplois), la construction (- 720 000 emplois) et l’industrie (- 342 000 emplois). En dépit des chiffres du chômage, l’IBGE observe que la baisse de l’inflation entraîne une augmentation des salaires réels en mars. Ainsi, le revenu réel moyen mensuel des ménages brésiliens croît de 2,5 % sur un an et atteint 660 USD. Cependant, les perspectives du marché du travail ne devraient pas s’améliorer, car selon l’IBGE, une hausse du chômage est à prévoir dans les prochains mois avant d’entrevoir une stabilisation en fin d’année.

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion