Mercosur : négociations difficiles entre la France et l’UE

Lors d’une rencontre à Bruxelles, l’Union européenne (UE) et les représentants du Mercosur ont poursuivi les négociations sur l’accord de libre-échange.

La Commission européenne propose aux membres de l’UE, un quota de 70 000 tonnes de viande venant du Mercosur, or cette proposition n’emporte pas l’adhésion de la France.

En effet, cette dernière et d’autres pays comme l’Irlande considèrent que ce quota est trop important, surtout au regard des importations prévues par l’accord du CETA. Ainsi, ces pays craignent des conséquences néfastes sur la filière agricole (élevage) pour l’UE. Ces états préfèrent donc temporiser les négociations alors que l’objectif, pour le Mercosur comme pour l’UE était de conclure à un accord d’ici la fin de l’année 2017.

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion