Les collectivités locales des DROM : des acteurs majeurs du développement économique

Le renforcement de la décentralisation en 2004 a conféré aux collectivités locales françaises, avec le soutien de l’Etat, un rôle majeur et essentiel dans le développement économique des territoires. Dans les départements et régions d’outre-mer (DROM), les enjeux liés à l’accroissement des transferts de compétences de l’Etat vers les collectivités locales se posent avec d’autant plus d’acuité que les défis à relever sont importants et les besoins supérieurs à ceux de métropole.

L’étude porte sur les quatre régions monodépartementales d’outre-mer que sont la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et La Réunion.

  • Elle présente tout d’abord le contexte d’intervention des collectivités locales dans les DROM : aspects institutionnels, caractéristiques socio-économiques qui peuvent exercer des influences particulières sur les finances des collectivités locales de ces territoires, rôle moteur des collectivités locales dans l’économie et caractéristiques de la fonction publique territoriale.
  • Elle analyse ensuite les finances locales aux différents niveaux (région, département, commune) en mettant notamment en exergue leurs spécificités par rapport aux collectivités de métropole. Plus qu’en métropole, les administrations publiques locales jouent un rôle moteur sur l’activité économique.
  • Elle s’attache enfin à analyser les modalités de financement des investissements publics locaux.
Document attaché
  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion