Coût du crédit aux entreprises à La Réunion et dans les autres DOM - juillet 2016

Les taux moyens des crédits octroyés aux entreprises réunionnaises progressent, sous l’influence des taux pour les découverts et les autres crédits à court terme qui augmentent respectivement de 72 points de base (pdb) et 397 pdb. Le bond du taux des autres crédits à court terme s’explique par un financement de stocks au montant et au taux élevés. Hors cet élément exceptionnel, le taux observé s’établirait à 1,78 % soit une hausse limitée de 14 pdb sur le trimestre.

À l’instar de la France métropolitaine, les taux moyens des crédits à moyen et long terme baissent de 40 pdb, pour s’établir à 2,83 %.

Une partie significative de l’écart avec les taux appliqués en France métropolitaine s’explique par des effets de coûts de fonctionnement et de structure, notamment pour les découverts (343 pdb d’écart), pour l’escompte (104 pdb) et les crédits à moyen et long terme (115 pdb). Le tissu d’entreprises à La Réunion est en effet composé majoritairement de TPE et PME indépendantes qui ne bénéficient pas des mêmes conditions d’accès au crédit que les grandes entreprises.

Document attaché
  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion