Hausse des émissions nettes cumulées de billets en 2016

… Ce phénomène est dû à l’annonce de la BCE en mai 2016 de l’arrêt de la fabrication du billet de 500 euros et l’interruption de son émission d’ici fin 2018 (les billets en circulation conserveront toutefois leur cours légal de façon illimitée). Par conséquent, le volume de cette coupure a diminué de 4,5 % au cours de l’année, tandis que le volume des coupures de 50 euros, 20 euros et 10 euros ont le plus augmenté pour compenser cette baisse (respectivement +10,5 %, +9,2 % et +8,5 % en un an).

L’émission nette cumulée de billets depuis l’origine de la mise en circulation de l’euro (1er janvier 2002) dans le département atteint ainsi 73,3 millions de coupures à fin 2016, pour une valeur cumulée théorique (car les flux de billets échangés avec les territoires voisins ou les pays de la zone Euro à l’occasion des mouvements de voyageurs ne peuvent être chiffrés) en circulation de près de 4,1 milliards d’euros.

Le billet moyen est égal à 55,8 euros (équivalent à la moyenne de la zone euro) et le billet de 50 euros est prédominant puisqu’il représente plus de la moitié des coupures en circulation. L’émission nette cumulée par habitant s’élève globalement à 4 782 euros, ce qui est légèrement supérieur la moyenne française, à la zone Euro et aux autres DOM, à l’exception de la Guyane.

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion