Les entreprises créées en 2010, plus pérennes que celles de 2006, mais plus fragiles qu’au niveau national

La catégorie juridique et le secteur d’activité d’une entreprise sont les premiers déterminants de sa survie. Les sociétés ont près de deux fois plus de chances de survie au bout de cinq ans que les entreprises individuelles (75 % contre 40 %), ce taux étant même supérieur à la moyenne nationale (67 %). De plus, les entreprises du secteur des services ont plus de chances de passer ce cap que les entreprises de commerce (62 % contre 41 %). Une expérience entrepreneuriale préexistante représente également un avantage, 65 % de ces entreprises sont toujours en activité cinq ans après leur création, contre moins de la moitié des entreprises créées par un chômeur ou une personne inactive.

Lire la suite.

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion