Baisse de l’activité portuaire en 2016

Après une année 2015 déjà mitigée, le trafic global de marchandises du Grand Port Maritime de la Martinique (GPMLM) recule davantage, à 3,1 millions de tonnes en 2016 (-8,0 % sur un an).

Le trafic des marchandises non conditionnées en conteneurs, dites « en vrac », atteint 1,7 million de tonnes (-9,3 %). Dans le détail, après un tonnage record en 2015, les échanges de vrac liquide, impactés par la baisse des échanges de produits pétroliers, se replient de 9,7 % à 1,5 millions de tonnes. S’agissant du vrac solide, l’activité chute de 6,8 % à 220 milliers de tonnes, cette diminution étant portée par les importations de clinker (-11,2 %), élément constitutif du ciment.

Hors vrac, le trafic de marchandises est également orienté à la baisse en 2016. Le tonnage en conteneurs se replie (-6,3 %, à 1,2 millions de tonnes), tout comme le nombre de conteneurs (-3,6 %). Cette évolution s’explique en partie par l’absence de transbordement jusqu’en avril, le nombre de conteneurs dédiés à cette activité ayant chuté à 9 875 EVP (-42,5 %).

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion