Carburants : des prix en baisse en 2016, en hausse en 2017 ?

En 2016, les moyennes annuelles des prix des carburants routiers sont au plus bas depuis 2010. Elles s’établissent respectivement à 0,98 €/litre pour le gazole (contre 1,10 €/litre en 2015), et à 1,30 €/litre pour le super sans plomb (contre 1,40 €/litre en 2015). L’évolution des prix, fixés mensuellement par arrêtés préfectoraux, tient à la stabilisation du cours de l’euro autour de 1,10 dollars, associée à la faiblesse persistante des cours internationaux des produits pétroliers – le prix du baril de Brent oscillant à un niveau proche de 50 dollars. Toutefois, la remontée des cours du pétrole depuis le mois de décembre, dans un contexte de rééquilibrage de l’offre et de la demande, devrait tirer les prix à la pompe à la hausse en 2017.

En parallèle, l’effet de la hausse de la fiscalité sur les carburants, votée par la collectivité territoriale de Martinique (CTM) dans le cadre de la préparation de son budget 2017 se répercute sur les prix au 1er janvier 2017. En effet, pour compenser la baisse prévisionnelle des dotations de l’État en 2017, la CTM a aligné les taux de la taxe spéciale de consommation (TSC) sur les carburants, sur les taux pratiqués par la Guadeloupe (voir tableau ci-dessous). À cela s’ajoute, pour le gazole uniquement, une augmentation de l’octroi de mer et l’octroi de mer régional, passant, à eux deux, de 1,5 % des prix de sortie de raffinerie à 7,5 %.

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion