Le mot du Directeur de l'agence de Mayotte

Installée à Mayotte depuis 1976, l’agence était implantée en Petite-Terre et faisait partie du réseau de l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM). Elle a été déplacée à Mamoudzou en 1990 et a intégré le réseau d’agences de l’IEDOM peu avant l’introduction de l’euro.

En fait, l’histoire monétaire de Mayotte est particulièrement riche, plusieurs institutions s’étant succédé :

  • En 1946, lorsque l’archipel des Comores obtient le statut de territoire d’outre-mer, les mêmes signes monétaires que ceux en circulation à Madagascar sont utilisés, le franc CFA. La loi du 29 mars 1950 étend le privilège d’émission de la Banque de Madagascar au territoire des Comores. Celle-ci devient la Banque de Madagascar et des Comores. La parité du franc CFA est fixée initialement à 100 francs CFA pour 170 francs métropolitains, puis à 100 francs CFA pour 200 francs métropolitains après la dévaluation de ce dernier le 18 octobre 1948.
  • Après l’indépendance de Madagascar et la création du franc malgache, l’Institut d’émission malgache prend, le 1er juillet 1963, la relève de la Banque de Madagascar et des Comores et continue d’émettre pour les Comores des billets en franc CFA surchargés « COMORES ».
  • Le décret du 31 décembre 1974 transfère le privilège de l’émission à l’Institut d’émission des Comores.
  • A la suite du référendum du 8 février 1976 par lequel la population de Mayotte se prononce pour un rattachement à la France, le franc français remplace le franc CFA (décret du 19 février 1976). L’IEOM est désigné pour mettre en circulation les billets de la Banque de France. Les monnaies métalliques sont délivrées aux guichets du Trésor public. En 1976, l’IEOM procède donc à l’échange des billets en francs CFA de l’Institut d’émission des Comores contre des billets de la Banque de France, de même que le Trésor échange contre ses propres pièces celles qui circulaient précédemment dans l’île.
  • Enfin, le 1er janvier 1999, l’IEDOM prend le relais de l’IEOM. Et, bien entendu, c’est l’IEDOM qui procède en 2002 à la mise en circulation de l’euro.

Comme les autres agences de l’IEDOM, l’agence de Mayotte assure donc la mise en circulation de la monnaie fiduciaire (billets et pièces) dont la forte croissance en volume depuis quelques années est étroitement liée au développement économique et social de la Collectivité départementale.

Elle exerce des missions de service public pour le compte de l’Etat : secrétariat de la commission de surendettement des particuliers, gestion des comptes du Trésor public, etc.

Observateur privilégié de la vie économique et financière de Mayotte (analyse de la conjoncture, suivi de l’activité bancaire, cotation des entreprises …), elle diffuse dans ce cadre une lettre mensuelle, des bulletins trimestriels et une monographie annuelle. Elle réalise également des études thématiques ponctuelles et participe, avec l’AFD et l’INSEE, au projet CEROM (comptes économiques rapides de l’outre-mer).

La vocation de ce site est de vous aider à mieux connaître nos missions. N’hésitez pas à nous contacter, pour l’enrichir ou pour toute demande d’information "agence de Mayotte"

Victor-Robert NUGENT

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion