Publication des tendances conjoncturelles du premier trimestre 2018 : une conjoncture perturbée

L’Institut d’émission des départements d’Outre-mer (IEDOM) a publié les tendances conjoncturelles pour le premier trimestre 2018.

Précédé par une année marquée par une bonne orientation de la conjoncture, l’exercice 2018 débute sur un repli de l’Indicateur du climat des affaires (ICA) de 11,3 points, pour s’établir à 99,6 points au premier trimestre, un niveau proche de sa moyenne de longue période.

Le premier trimestre a subi deux éléments conjoncturels défavorables qui ont altéré le climat des affaires. Tout d’abord, l’alignement sur le droit du travail, et notamment le passage aux 35 heures pour les entreprises de plus de 20 salariés, qui crée des charges supplémentaires. Mais surtout, le conflit social qui a touché le Département pendant sept semaines, bloquant la grande majorité de l’activité économique de l’île. Cette situation, conjuguée à un allongement des délais de paiement, a engendré une crise de trésorerie sans précédent pour les entreprises. Les chefs d’entreprise déclarent une baisse de leur activité et font preuve d’attentisme sur leur volonté d’investir.

Malgré une légère baisse des prix, la consommation des ménages a été perturbée ce trimestre. En effet, les échanges commerciaux ont diminué en raison d’un trafic aérien et maritime ralenti, voire à l’arrêt. Dans ce contexte morose, les intentions d’investir restent favorables malgré un décalage probable dans leurs réalisations. Le nombre de demandeurs d’emploi continue d’augmenter.

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la publication en ligne.

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion