Mayotte en 2017 : l’IEDOM publie son rapport annuel

L’Institut d’émission des départements d’Outre-mer (IEDOM) de Mayotte publie ce jour l’édition 2018 de son rapport annuel. Le rapport se décline en quatre chapitres élaborés avec le concours des partenaires publics et privés de l’île et enrichis par les informations monétaires et financières produites par l’Institut. Le premier chapitre présente les caractéristiques structurelles de Mayotte (géographie, histoire et cadre institutionnel). Le deuxième propose un panorama de l’économie mahoraise grâce aux dernières tendances des principaux indicateurs démographiques et économiques, complétés par les politiques et finances publiques. Le troisième chapitre dévoile la situation actualisée des différents secteurs d’activité. Enfin, le dernier expose la structure et les conditions d’exercice de l’activité bancaire ainsi que les principales évolutions monétaires, fiduciaire set financières de la place.

Marquée par un attentisme des acteurs économiques en 2016, l’économie de Mayotte a fait preuve de résilience dès le début de l’année 2017, malgré de nombreuses difficultés liées à un climat social tendu, avant de retrouver des signes de relance en fin d’année. Ce retournement favorable de la conjoncture s’est appuyé sur une consommation des ménages toujours solide et un retour des investissements, permettant aux chefs d’entreprise de retrouver progressivement confiance dans leurs affaires. Évoluant dans un environnement de stabilité des prix, la consommation des ménages et l’investissement des entreprises ont piloté les importations, qui augmentent de nouveau. Le marché de l’emploi progresse dans sa « formalisation » après une relative stabilité en début d’année. Dans l’ensemble, les chefs d’entreprise ont renoué avec une activité favorable à partir de la deuxième moitié de l’année, à l’image du secteur du commerce. En revanche, le secteur des services marchands, après une année 2016 favorable, a vu son activité se réduire tout au long de l’année.

Télécharger le rapport annuel de l’IEDOM Mayotte.

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion