Comptes et guichets

Vous trouverez dans les rubriques ci-dessous les informations relatives à la densité du système bancaire de la place de Saint-Pierre-et-Miquelon

- 

NOMBRE DE GUICHETS BANCAIRES ET AUTOMATIQUES

Le nombre de guichets bancaires sur l’archipel en 2015 s’élève à 5 contre 6 les années précédentes. La BDSPM et La Banque Postale ont chacune une agence à Saint-Pierre et une agence à Miquelon. La Caisse d’Épargne Île-de-France, la CISPM et l’Agence française de développement ne disposent que d’une seule implantation à Saint-Pierre.

À fin 2015, 4 guichets automatiques de billets (DAB/GAB) sont mis à disposition de la clientèle par la BDSPM (1 à Miquelon, 3 à Saint-Pierre). Tous ces guichets permettent l’utilisation des cartes bancaires internationales.

Avec 1 guichet bancaire en moyenne pour 1 216 personnes, le taux de couverture du territoire est satisfaisant comparé à celui de la France hors DOM (1 guichet pour 1 688 habitants ). En revanche, l’archipel se situe en deçà de la moyenne pour les guichets automatiques : 1 pour 1 520 habitants à Saint-Pierre-et-Miquelon contre 1 pour 1 090 personnes en France hors DOM. Cette situation s’explique par la dimension et la concentration de la population à Saint-Pierre et à Miquelon.

NOMBRE DE COMPTES BANCAIRES DE LA CLIENTELE

En 2015, les établissements de crédit installés localement gèrent 17 504 comptes de dépôt et d’épargne, soit une légère hausse (+0,6 %) par rapport à l’année précédente.

Le montant moyen des dépôts à vue de l’archipel progresse de 1,3 % entre fin 2014 et fin 2015, passant de 9 283 € à 9 403 €. Cette évolution résulte d’une hausse de l’encours total des dépôts à vue (+2,1 %) plus forte que l’augmentation du nombre de comptes associés (+0,7 %).

Pour la 2e année consécutive, les comptes et plans d’épargne logement connaissent une forte évolution à la hausse. Les fonds déposés sur les comptes et plans d’épargne logement progressent de 53,7 % (soit +4,2 millions d’euros) tandis que le nombre de comptes augmente de 65,2 % (soit +183 comptes). Malgré la nette progression des fonds déposés, le montant moyen des encours recule de 7,0 % en raison de la forte augmentation du nombre de comptes.

L’encours moyen des comptes sur livrets continue de progresser, mais à un rythme moins soutenu qu’en 2014 (+6,2 % en 2015 contre +8,7 % en 2014). Cette tendance résulte d’un rebond de l’encours total des fonds déposés sur livrets (+5,0 % contre +0,4 % en 2014), combiné dans le même temps à une légère baisse du nombre de comptes associés ( 1,2 %). Cette dernière est néanmoins moins significative qu’au cours de l’année 2014 ( 7,6 %).

L’encours moyen des comptes à terme marque le pas ( 2,8 %) après 5 années de progression continue, en raison d’une baisse des montants totaux déposés ( 7,6 % soit 2,6 millions d’euros).

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion