Le produit intérieur brut canadien recule

Le deuxième trimestre 2016 est marqué par la baisse du produit intérieur brut canadien de 0,4 % par rapport au trimestre précédent. Ce repli est considéré comme le plus fort depuis la crise économique de 2009.

Cette évolution est principalement attribuable à des feux de forêt qui ont eu lieu dans la région de Fort McMurray, en Alberta. L’économie de cette région est essentiellement portée par l’exploitation des produits pétroliers, principal moteur de l’économie canadienne. Ainsi, les incendies, qui ont stoppé la production de pétrole pendant plusieurs jours, ont entraîné une baisse des exportations de la filière, de 9,6 % pour les produits bruts et de 19,6 % pour les produits raffinés.

Exprimé en taux trimestriel annualisé , le PIB réel du pays reculerait de 1,6 %, alors que celui-ci était en hausse de 2,5 % au trimestre précédent.

Sources : Banque de Développement du Canada, Statistique Canada

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion