FERMER

Guadeloupe

Actualités économiques locales

22 08 19
Indice des prix et Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en Guadeloupe : l’Insee et la Dieccte publient.
Indice des prix et Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en Guadeloupe : l’Insee et la Dieccte (...)
22 08 19
La Société Générale cède son activité de banque de détail aux Antilles-Guyane
La Société Générale cède son activité de banque de détail aux Antilles-Guyane (...)

La Société Générale a annoncé la cession de la Société Générale Antilles-Guyane à Promontoria MMB, filiale française du fonds d’investissement américain Cerberus Capital Management. Promontoria MMB est déjà présente dans les Antilles-Guyane via ses filiales Somafi-Soguafi. La Société Générale Antilles-Guyane emploie environ 130 salariés dans les trois départements.

22 08 19
Le trafic de passager toujours en hausse à l’aéroport Pôle Caraïbes
Le trafic de passager toujours en hausse à l’aéroport Pôle Caraïbes

À fin juillet 2019, l’aéroport Pôle Caraïbes enregistre 1 545 994 passagers depuis le début de l’année. Le trafic s’inscrit en hausse de 2,9 % par rapport à 2018 sur la même période. Selon le président du directoire de la société aéroportuaire, le seuil des 2,5 millions de passagers, qui représente la capacité d’accueil maximal de la structure, devrait être atteint. Pour faire face à cette forte croissance, de nombreux travaux sont en cours (agrandissement du terminal 1, de la salle de bagages, etc.).

22 08 19
L’aide compensatoire à la filière canne-sucre va être reconduite
L’aide compensatoire à la filière canne-sucre va être reconduite

L’aide compensatoire de l’État aux filières canne-sucre de la Guadeloupe et de La Réunion va être prolongée d’une année supplémentaire. Accordée depuis 2017 et prévue initialement pour une durée de 3 ans, elle vise à compenser l’impact de la libéralisation du marché européen du sucre. Pour rappel, la filière canne-sucre des DOM évoluait dans un marché réglementé par l’Union européenne, qui prévoyait un prix de référence et des quotas de production à l’export. Depuis la fin de cette réglementation le 1er octobre 2017, la filière est confrontée à la concurrence et à une baisse concomitante des prix.