FERMER

Guadeloupe

Actualités de l’Institut et suivi de place

26 04 18
Parution de la note « L’économie de la Guadeloupe en 2017 »
Parution de la note « L’économie de la Guadeloupe en 2017 »

En 2017, l’appréciation des chefs d’entreprise est affectée par une année riche en évènements sociaux, politiques et climatiques. Toutefois, des signes d’accélération de l’activité sont perceptibles, après un léger recul du PIB de la Guadeloupe en 2016 (-0,3 % en volume). La consommation des ménages poursuit sa progression comme l’illustrent les importations de biens destinés aux ménages qui s’inscrivent en hausse. Plus globalement, les importations et les exportations de l’archipel augmentent. La progression des prix, notamment ceux de l’énergie, y contribue, après trois années de stabilité.

26 04 18
Parution de la note « Tendances conjoncturelles – 4e trimestre 2017 »
Parution de la note « Tendances conjoncturelles – 4e trimestre 2017 »

À fin décembre 2017, l’indicateur du climat des affaires se rapproche de sa moyenne de longue période. Il augmente de 2,7 points par rapport au trimestre précédent et s’établit à 99,3 points. Les impacts du passage des ouragans Irma et Maria s’atténuent. Ainsi, 33,8 % des entreprises interrogées par l’IEDOM estiment que les ouragans ont dégradé leur activité au 4e trimestre contre 51,5 % au 3e trimestre. Le marché de l’emploi reste atone. Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (DEFM A) diminue (-0,8 %), alors que les offres d’emploi collectées poursuivent leur baisse (-4,7 %).

26 04 18
Parution de la note « L’économie bleue de la Guadeloupe – Mars 2018 »
Parution de la note « L’économie bleue de la Guadeloupe – Mars 2018 »

Avec 31 communes sur 32 disposant d’une façade maritime, la Guadeloupe est le département d’outre-mer (DOM) qui bénéficie du plus grand linéaire côtier (plus de 620 km). L’économie de la mer s’impose de ce fait naturellement à l’archipel qui se situe au cœur d’une Zone économique exclusive (ZEE) élargie depuis 2015. En Guadeloupe, l’emploi maritime, entendu dans sa définition la plus large, représente 7,1 % de l’emploi total, soit le ratio le plus élevé parmi l’ensemble des DOM. Le tourisme maritime y est particulièrement présent et se positionne comme un facteur de croissance important.