FERMER

Guadeloupe

Actualités économiques locales

30 01 19
Le parc d’activités La Providence en plein essor
Le parc d’activités La Providence en plein essor

Alternative à ZIC (Zone Industrielle et Commerciale) de Baie-Mahault, le parc d’activités La Providence a été distingué par un trophée des entreprises locales. Cette récompense met en lumière l’attractivité du site et son exemplarité en matière de développement durable. Occupant une surface de 90 hectares, le parc est doté de plusieurs entrées sur des axes majeurs et est situé à proximité de l’aéroport (et du CHU prochainement). Il envisage de s’agrandir en 2019 avec l’ouverture d’un restaurant panoramique, d’une salle de sport et de nouvelles enseignes de commerces et de loisirs. À ce jour, La Providence est le seul parc d’activités ultramarin à être certifié ISO 14 001 haute qualité environnementale.

30 01 19
Un dispositif pour l’insertion des jeunes
Un dispositif pour l’insertion des jeunes

Suite à la mise en place du service civique en 2010, une nouvelle convention a été signée entre le Préfet et la Direction régionale de Pôle emploi le 4 janvier 2019. Le dispositif Activ’Projet, spécifique à la Guadeloupe, a pour objectif de permettre aux jeunes de se projeter après leur service civique, de progresser dans l’acquisition de compétences et d’élaborer ou de consolider leur projet professionnel. Ce partenariat permettra de renforcer la synergie entre les acteurs et d’offrir un accompagnement personnalisé aux jeunes.

30 01 19
Le déficit des échanges alimentaire se creuse
Le déficit des échanges alimentaire se creuse

Agreste a publié une analyse du commerce extérieur agroalimentaire en Guadeloupe. Fin 2017, le déficit des échanges alimentaires de Guadeloupe atteint -410 M€, soit une augmentation de 30 M€ (+8 %) par rapport à 2016. Le volume des importations de produits alimentaires croît de 4 % sur la période. En revanche, le volume des exportations est en baisse de -11 %, passant de 127 000 tonnes en 2016 à 113 000 tonnes en 2017. En effet, l’année 2017 a été marquée par des événements climatiques exceptionnels qui ont conduit à l’arrêt de l’exportation des bananes à partir de septembre 2017.