FERMER

Tendances conjoncturelles trimestrielles

Publications conjoncturelles.

Tendances conjoncturelles - 2e trimestre 2021
Tendances conjoncturelles - 2e trimestre 2021

La conjoncture en Guadeloupe : un redressement toujours fragile
À fin juin 2021, l’indicateur du climat des affaires se redresse pour atteindre sa moyenne de longue période à 100,2 points (+5,1 points sur trois mois). Le 2e trimestre est marqué par la mise en place de nouvelles restrictions liées à l’épidémie de la COVID-19 qui ont débuté début mars puis par un assouplissement au cours du mois de juin. Malgré ce contexte peu favorable, les chefs d’entreprise interrogés font état d’une amélioration du (...)

Tendances conjoncturelles - 1er trimestre 2021

Légère contraction du climat des affaires à fin mars 2021
Au 1er trimestre 2021, les anticipations négatives des chefs d’entreprises se confirment. Face à l’accélération de l’épidémie de COVID-19, notamment avec l’arrivée du variant anglais en Guadeloupe, de nouvelles restrictions entrent en vigueur au début du mois de mars, parmi lesquelles, l’instauration d’un couvre-feu de 22h à 5h, la fermeture des salles de sport et des commerces situés dans les centres commerciaux de plus de 20 000 m2. Celles-ci (...)

 Tendances conjoncturelles - 4e trimestre 2020
Tendances conjoncturelles - 4e trimestre 2020

La seconde partie de l’année 2020 est marquée par le desserrement de l’étau sanitaire en Guadeloupe, permettant ainsi la reprise économique. De ce fait, l’indicateur du climat des affaires (ICA) a poursuivi son redressement : +7,0 points, à 96,8 points au 4e trimestre 2020. Toutefois, l’ICA reste en deçà de son niveau sur le long terme. De plus, selon l’enquête trimestrielle de conjoncture de l’IEDOM, les chefs d’entreprise tablent sur un repli de l’activité au 1er trimestre (...)

Tendances conjoncturelles - 3e trimestre 2020
Tendances conjoncturelles - 3e trimestre 2020

Le climat des affaires s’améliore mais les chefs d’entreprises restent inquiets
Au 3e trimestre 2020, l’indicateur du climat des affaires remonte de 13,6 points mais demeure bien en dessous de sa moyenne de long terme. Il s’établit à 89,8 points, les chefs d’entreprise interrogés par l’IEDOM demeurant particulièrement fébriles en cette période de faible visibilité tant sur le plan sanitaire qu’économique. Ils sont notamment pessimistes quant au 4e trimestre et peinent à entrevoir un redémarrage de leur (...)

Tendances conjoncturelles - 2e trimestre 2020
Tendances conjoncturelles - 2e trimestre 2020

Un trimestre marqué par le confinement
La première moitié du 2e trimestre 2020 est marquée par le confinement généralisé, instauré par le gouvernement entre le 17 mars et le 10 mai, visant à freiner l’épidémie de la Covid-19. De ce fait, l’ICA reste faible au 2e trimestre à 78,3 points après 54,4 points au 1er trimestre (cf. encadré ci-dessous). L’activité reste en effet particulièrement sinistrée, le niveau de l’ICA demeurant bien en deçà de sa moyenne de longue période. Dans le détail, ce sont les signes (...)

Tendances conjoncturelles - 1er trimestre 2020
Tendances conjoncturelles - 1er trimestre 2020

L’ICA enregistre une baisse historique
Au 1er trimestre 2020, sous l’effet de la crise sanitaire, l’indicateur du climat des affaires (ICA) accuse sa plus forte chute depuis sa création. Il s’inscrit en baisse de 36,1 points par rapport au 4e trimestre 2019 et de 49,9 points sur un an. L’indicateur s’inscrit ainsi à 12 points en dessous du niveau atteint durant la crise de 2009.
Cette chute brutale de l’indicateur tient de l’appréciation négative portée par les chefs d’entreprise sur le 1er (...)