Perspectives de l’économie mondiale du FMI, d’octobre 2018 : Obstacles à une croissance stable

En zone Euro, la croissance devrait atteindre 2,0 en 2018 et 1,9 en 2019, en baisse par rapport aux prévisions d’avril 2018 du FMI. La France, elle, voit ses prévisions de croissance diminuer fortement par rapport aux Perspectives d’avril : 1,6 en 2018 comme en 2019 soit une baisse de 0,5 par rapport aux prévisions d’avril pour 2018 et de 0,4 pour 2019. Selon Maurice Obstfeld, « les risques de révision à la baisse de la croissance mondiale ont augmenté au cours des six derniers mois, et les chances de révision à la hausse ont diminué ». Plusieurs causes sont avancées, notamment, « l’escalade des tensions commerciales et l’abandon éventuel d’un système commercial multilatéral ». En ce qui concerne les Pays les plus avancés : « Le ralentissement de l’expansion de la population en âge de travailler et les faibles gains de productivité qui sont attendus constituent les raisons principales du fléchissement de la croissance à moyen terme ». Maurice Obstfeld qui constate finalement que « sans davantage de politiques d’inclusion, le multilatéralisme ne peut pas survivre. Et, sans multilatéralisme, le monde sera plus pauvre et plus dangereux ».

Le 1er chapitre disponible en français
Le rapport complet en anglais

  1. Guadeloupe  
  2. Saint-Barthélemy  
  3. Saint-Martin  
  4. Martinique  
  5. Guyane  
  6. Saint-Pierre-et-Miquelon  
  7. Accueil site  
  8. Mayotte  
  9. La Réunion