FERMER

La Réunion

Août 2018

Responsable de la rédaction : Marie AOURIRI / Directeur de publication : Thierry BELTRAND

23 08 18
Forte tempête tropicale FAKIR : des dégâts estimés à 5,6 millions d’euros pour le secteur agricole
Forte tempête tropicale FAKIR : des dégâts estimés à 5,6 millions d’euros pour le secteur (...)

La forte tempête tropicale Fakir du 24 avril 2018 a causé des dégâts considérables à l’agriculture réunionnaise. Le rapport d’expertise fait état de pertes de récoltes importantes sur les cultures de maraîchage, en arboriculture fruitière, en horticulture, mais également en canne à sucre, vanille, et apiculture. Au total près de 5,6 millions d’euros de dégâts ont été estimés pour le secteur. Le préfet a demandé à la ministre des Outre-mer la mobilisation des crédits du fonds de secours afin de permettre l’indemnisation des agriculteurs dont les exploitations ont été sinistrées.

23 08 18
Trafic aérien record au premier semestre 2018 à l’aéroport Roland Garros
Trafic aérien record au premier semestre 2018 à l’aéroport Roland Garros

L’activité de l’aéroport de La Réunion Roland Garros au premier semestre 2018 atteint un niveau record avec plus d’un million de passagers hors transit, soit une progression de 10,3% par rapport à 2017. Au terme des six premiers mois de l’année, le trafic a fait un bond de 20,6% sur l’axe métropole-Réunion. Le trafic régional enregistre pour sa part un recul de 1,9% au premier semestre, avec des évolutions contrastées. Le nombre de passagers diminue sur Maurice (–2,2%), les Seychelles (–5%) et l’Afrique du Sud (–22,2%). Il progresse en revanche sur Mayotte (+0,4%), Madagascar (+0,4%) et les Comores (+21,7%). Une légère baisse est également constatée sur le long-courrier international (–2,1%), notamment sur la Thaïlande (-6 %). À l’inverse, le nombre de passagers est en hausse de 18,6% sur la Chine, ligne ouverte en février 2017.

23 08 18
Des prix de vente moyens sur le marché de l’automobile plus élevés à La Réunion qu’en métropole
Des prix de vente moyens sur le marché de l’automobile plus élevés à La Réunion qu’en métropole (...)

L’observatoire des prix, des marges et des revenus de La Réunion vient de présenter les résultats d’une étude portant sur la formation des prix des véhicules particuliers neufs à La Réunion. Il s’agit d’un état des lieux du marché afin d’évaluer la position concurrentielle, les forces et les faiblesses des acteurs, présenter les pistes et les constats établis et identifier les facteurs explicatifs et influençant les prix et les écarts de marges. D’après l’étude, les prix de vente à La Réunion sont majoritairement plus élevés qu’en Métropole. L’écart entre le prix de vente moyen des véhicules à La Réunion et ceux vendus en métropole est toujours positif (jusqu’à +14 %), excepté pour les véhicules électriques en raison de l’absence de taxe d’octroi de mer sur ce type de véhicule.

23 08 18
Progression des actifs financiers
Progression des actifs financiers

Les actifs financiers détenus par les agents économiques réunionnais s’élèvent à 14,4 milliards d’euros d’encours à fin mars 2018. Ils progressent de 5,8 %, après +4,4 % l’année dernière.
Dans un contexte de taux d’intérêt faibles et de taux de marché légèrement négatifs, les agents économiques réunionnais continuent de privilégier la liquidité, mais cherchent également des placements plus rémunérateurs, sans risque. Les comptes de dépôt à vue progressent très rapidement (+10,7 % à fin mars 2018, après 15,4 % l’année dernière), bénéficiant en particulier, de la hausse des disponibilités détenues par les sociétés non financières (+21,4 %). L’épargne à long terme progresse également de 2,6 %, tirée par les placements en assurance-vie. Les placements liquides ou à court terme augmentent plus modérément (+2,3 %).

23 08 18
L’activité bancaire est bien orientée au premier trimestre 2018
L’activité bancaire est bien orientée au premier trimestre 2018

Les encours sains de crédits à l’économie réunionnaise dépassent les 21 milliards d’euros à fin mars 2018 et affichent une progression de 6,0 % sur un an contre +4,9 % à fin mars 2017 et +3,2 % en moyenne sur la période 2009-2017. Cette hausse représente +1 201 millions d’euros sur l’année contre +926 millions d’euros l’année précédente. La croissance des financements est tirée par les crédits consentis aux ménages, avec un dynamisme notable des crédits à la consommation (+11,0%). Parallèlement, les encours de crédits aux entreprises continuent de progresser : +3,2 %, après +3,6 %, tirés par les crédits d’investissement.

23 08 18
Bilan économique 2017 : une croissance soutenue, mais peu riche en emplois
Bilan économique 2017 : une croissance soutenue, mais peu riche en emplois

La publication du bilan économique 2017 vient compléter la note synthétique du mois de juillet 2018 intitulée « Comptes économiques rapides de La Réunion en 2017 - Une croissance soutenue », réalisée dans le cadre du partenariat Cerom regroupant l’IEDOM, l’Insee ainsi que l’Agence française de développement. Pour rappel, à La Réunion, la croissance du PIB en volume en 2017 s’établit à 3,2 %, soit la 4e année de croissance à un rythme proche de 3 %. La consommation des ménages et le regain des dépenses des administrations publiques constituent les principaux moteurs de cette croissance. Tous les secteurs créent de l’emploi à l’exception des services non marchands du fait de la chute du nombre de contrats aidés (9 000 bénéficiaires de contrats aidés en moins depuis mi-2016). D’autres thèmes sont également abordés tels que l’économie régionale, la démographie des entreprises, les secteurs de l’agriculture et du logement, la fréquentation hôtelière, les transports et le système bancaire.