FERMER

La Réunion

Actualités économiques locales

14 12 16
Le diplôme, clé de l’accès à l’emploi des jeunes Réunionnais
Le diplôme, clé de l’accès à l’emploi des jeunes Réunionnais

Le diplôme joue un rôle clé dans l’obtention d’un emploi, rôle qui s’avère même plus déterminant qu’en France métropolitaine. Les non-diplômés éprouvent les plus grandes difficultés à s’insérer sur le marché du travail : seulement 19 % d’entre eux ont un emploi. Or, un tiers des jeunes Réunionnais, soit 35 500 jeunes, quittent le système scolaire sans diplôme selon le recensement de la population en 2013. À l’inverse, les jeunes Réunionnais diplômés du supérieur sont quatre fois plus souvent en emploi que les non-diplômés. Ces derniers ont quasiment autant de chances de trouver un emploi sur l’île qu’un jeune de métropole du même niveau de formation.

L’étude est disponible sur le site de l’Insee.

14 12 16
Hausse du nombre de foyers bénéficiaires du RSA au 3e trimestre 2016
Hausse du nombre de foyers bénéficiaires du RSA au 3e trimestre 2016

Le nombre de bénéficiaires du Revenu de solidarité active « socle » (RSA) s’établit à 95030 à fin septembre 2016, en hausse de 0,2 % par rapport à fin juin 2016 (+6,4 % sur un an). Cette hausse concerne principalement les personnes âgées de plus de 50 ans (+2,1 %). 225 534 personnes sont ainsi couvertes par cette allocation.

Au cours du troisième trimestre 2016, la Caisse d’allocation familiale a octroyé 147,5 millions d’euros aux bénéficiaires du RSA, en baisse de 0,3 %.

Parallèlement, 58 119 personnes bénéficient de la prime d’activité (+3,2 %). Entrée en vigueur le 1er janvier, cette nouvelle prime remplace le RSA « activité » et la prime pour l’emploi.

14 12 16
Hausse de l’indicateur conjoncturel de durée de chômage au 3e trimestre 2016
Hausse de l’indicateur conjoncturel de durée de chômage au 3e trimestre 2016

Au troisième trimestre 2016, la durée d’inscription à Pôle emploi, mesurée à partir de l’indicateur conjoncturel de durée au chômage s’établit à 528 jours à La Réunion (+31,3 % sur le trimestre). Si la conjoncture économique réunionnaise de ce trimestre se maintenait, un demandeur d’emploi resterait inscrit plus de 17 mois, en moyenne, contre près de 13 mois en France entière. La Réunion est la région où le délai d’attente est le plus long avant de trouver un emploi.