FERMER

La Réunion

Actualités économiques locales

26 01 18
Une campagne cannière 2017 favorable
Une campagne cannière 2017 favorable

Avec 1,868 million de tonnes de cannes manipulées, la campagne cannière 2017 s’inscrit en hausse de 4,8 %, après une année 2016 en baisse. Le tonnage de canne repasse légèrement au-dessus de la moyenne décennale (1,831 million de tonnes). En revanche, la richesse saccharine baisse légèrement, passant de 13,64 % en 2016 à 13,32 % en 2017.
Les deux usines sucrières enregistrent des évolutions opposées de leurs résultats. Les volumes de cannes manipulées à l’usine de Bois Rouge augmentent de 10,0 %, tandis qu’ils diminuent de 0,7 % à l’usine du Gol.

26 01 18
Une faible inflation à La Réunion en 2017
Une faible inflation à La Réunion en 2017

L’inflation reste faible en 2017, avec une hausse des prix de 0,4 % en moyenne sur l’année par rapport à 2016 (après +0,1 % en 2016 et -0,3 % en 2015). À l’inverse, elle repart légèrement à la hausse en France métropolitaine : +1,0 % en 2017 contre +0,2 % en 2016.

Cette stabilité provient d’une baisse de 0,3 % en moyenne sur un an de l’indice des prix des services et d’une stagnation des prix des produits manufacturés. Dans les services, l’introduction de nouveaux concurrents sur le marché aérien et des télécommunications s’est accompagnée d’une baisse des prix sur ces marchés.

26 01 18
Livrets d’épargne et résidence principale constituent l’essentiel du patrimoine des plus modestes
Livrets d’épargne et résidence principale constituent l’essentiel du patrimoine des plus (...)

En 2015, 92 % des ménages réunionnais possèdent du patrimoine (immobilier, financier ou professionnel). Sur l’île, les ménages modestes sont davantage propriétaires de leur logement comparativement à la France métropolitaine, tandis que les ménages les plus aisés disposent souvent autre d’un bien immobilier qu’ils ont mis en location.
Ce dernier phénomène s’explique par les lois de défiscalisation spécifiques aux Outre-mer (lois Girardin et Pinel Outre-mer) qui favorisent l’investissement locatif pour les plus aisés.
Concernant les placements, la population locale a une large préférence pour les livrets d’épargne sécurisés (68 % possèdent un livret A), tandis qu’il apparait une aversion pour les produits financiers peu liquides ou risqués.