FERMER

La Réunion

Actualités de l’Institut et suivi de place

15 06 18
Taux des crédits aux entreprises à La Réunion en Janvier 2018
Taux des crédits aux entreprises à La Réunion en Janvier 2018

Les conditions débitrices pour les crédits à l’équipement poursuivent leur détente, avec un taux moyen en baisse de 6 points de base (pdb) entre octobre 2017 et janvier 2018, soit un repli de 41 pdb sur un an. Par ailleurs, le taux moyen pour les crédits de trésorerie échéancée s’inscrit également à la baisse (-7 pdb par rapport à octobre 2017 et -22 pdb sur un an).
À l’inverse, le taux moyen de crédit concernant les découverts progresse de 132 pdb entre octobre 2017 et janvier 2018. Cette remontée s’explique en partie par la non utilisation en janvier 2018 de découverts exceptionnels aux montants élevés à des taux très bas observés en octobre 2017. Par ailleurs, le taux moyen des crédits immobiliers octroyés aux entreprises augmente également passant de 2,24 % en octobre 2017 à 2,38 % en janvier 2018. Les taux appliqués à La Réunion restent supérieurs à ceux pratiqués en métropole.

15 06 18
Progression du nombre de billets en circulation en valeur au premier semestre 2018, mais une baisse en volume
Progression du nombre de billets en circulation en valeur au premier semestre 2018, mais une baisse en

Sur les six premiers mois de l’année, 48,1 millions de billets ont été délivrés sur l’ile de La Réunion, tandis que 48,3 millions ont été reçus au guichet de l’IEDOM (respectivement -13 et -11 %, en glissement annuel). Cela représente une émission nette de -0,2 million de billets, pour une valeur cumulée totale de +36 millions d’euros (moitié moins en valeur que l’année précédente à la même période).
L’émission nette cumulée de billets depuis l’introduction de l’euro (1er janvier 2002) atteint ainsi 79,5 millions de coupures à fin juin 2018 pour une valeur cumulée « théorique » (les sorties de billets en dehors du territoire ne pouvant pas être chiffrés) en circulation de plus de 4,4 milliards d’euros.

15 06 18
Le climat des affaires revient à son niveau d’avant le pic de fin d’année
Le climat des affaires revient à son niveau d’avant le pic de fin d’année

Au premier trimestre 2018, l’indicateur du climat des affaires (ICA) s’établit à 101,2 points traduisant un environnement toujours favorable. Après une progression spectaculaire de 7,9 points le trimestre précédent, la chute de 7,7 points sur ce trimestre marqué par de fortes perturbations climatiques s’apparente davantage à un rééquilibrage plutôt qu’au signal d’une véritable détérioration.
L’activité de ce début d’année est jugée favorable par les chefs d’entreprise. Elle est prévue en baisse pour le prochain trimestre, ce qui contribue en grande partie au fléchissement de l’ICA. En revanche, le dynamisme des prévisions d’investissement pour les douze prochains mois joue un rôle favorable et laisse espérer une amélioration au cours de l’année.