FERMER

La Réunion

Novembre 2016

Responsable de la rédaction : Thierry BELTRAND

18 11 16
Le surendettement des ménages réunionnais
Le surendettement des ménages réunionnais

La population de surendettés réunionnais est plus jeune qu’ailleurs et s’est encore rajeunie par rapport à 2010. La part des célibataires progresse, notamment celle des femmes principalement avec plusieurs enfants à charge. Plus de la moitié des surendettés réunionnais est au chômage ou sans profession, contre 40 % en France hors DOM. Les deux tiers des surendettés n’ont aucune capacité de remboursement, contre un surendetté sur deux dans les autres DOM et en France métropolitaine. L’endettement est souvent mixte, combinant des crédits à la consommation et des arriérés de charges courantes. Les dettes bancaires concentrent les trois quarts de l’endettement global.

18 11 16
Accès aux soins à La Réunion
Accès aux soins à La Réunion

Il ressort d’une étude de l’Insee que La Réunion est bien pourvue en offre de santé libérale de premier recours (médecin généraliste, infirmier, masseur-kinésithérapeute, chirurgien-dentiste). La présence de médecins généralistes et chirurgiens-dentistes est comparable à celle de la France métropolitaine ; et le nombre d’infirmiers et de masseurs-kinésithérapeutes y est même supérieur. Les Réunionnais consultent également plus souvent les praticiens de premier recours que les Métropolitains, en particulier les infirmiers (deux fois plus). Hormis les sages-femmes, les spécialistes sont en revanche plus rares à La Réunion. Les temps d’accès sont 3 fois plus longs que pour consulter un généraliste. La quasi-totalité de la population se fait hospitaliser localement (98 %). La Réunion est ainsi une des régions les plus autonomes dans ce domaine.

18 11 16
Baisse des créations d’entreprises dans la construction
Baisse des créations d’entreprises dans la construction

Les créations d’entreprises baissent de 3,6 % à La Réunion au troisième trimestre 2016, après le regain du début d’année (+13,7 %) puis un deuxième trimestre en repli ( 2,6 %). Cette baisse s’explique notamment par une forte diminution des créations dans le secteur de la construction ( 15,5 %). Le repli est plus mesuré dans les « autres services » ( 2,8 %) et le « commerce, transports, hébergement et restauration » ( 1,3 %). Les créations progressent en revanche dans l’industrie (+4,7 %). Le nombre de créations d’entreprises est également en repli au niveau national ( 2,7 %).

18 11 16
Création de la 25e commune du département
Création de la 25e commune du département

En visite officielle dans l’île du 27 au 29 octobre 2016, la ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, a annoncé la création de la 25e commune à Rivière-Saint-Louis, jusqu’à présent rattachée à la ville de Saint-Louis. Le préfet de La Réunion prendra prochainement un arrêté fixant la modification des limites de la commune de Saint-Louis et autorisant la création de la commune de La Rivière. Des élections municipales partielles seront alors organisées. Saint-Louis comptera un peu plus de 30.000 habitants et La Rivière 23.000.

18 11 16
La médiation du crédit
La médiation du crédit

M. Fabrice PESIN, Médiateur national du crédit, était en visite à La Réunion du 24 au 26 octobre pour faire la promotion du dispositif. Il a notamment rencontré les représentants des TPE et PME, les Tiers de confiance ainsi que les banquiers et insisté sur leur rôle pédagogique.
Depuis la mise en place de la médiation du crédit fin 2008, 449 dossiers ont été traités par l’IEDOM Réunion, ce qui représente la moitié des dossiers ultramarins. La médiation a permis de débloquer 57,3 millions d’euros de crédit et 60 % des dossiers concernent des besoins de moins de 50 000 euros. Le dispositif a permis de préserver 4 670 emplois. 80 % des entreprises qui sollicitent ce dispositif sont des TPE, avec un taux de réussite de 62 %. Les secteurs le plus représentés sont le BTP, le commerce et le transport.
Cette visite a été l’occasion d’annoncer la création prochaine d’un « Correspondant TPE » au sein de l’IEDOM, qui devrait permettre, d’écouter et d’orienter les dirigeants des TPE quelque soit leur problématique.

18 11 16
Enquête qualitative auprès des banques
Enquête qualitative auprès des banques

L’enquête réalisée auprès des dirigeants des principaux établissements de crédit installés localement révèle une demande de crédits qui demeure dynamique, à fin septembre 2016, tant du côté des ménages que de la part de l’ensemble des entreprises et des professionnels. Dans un contexte d’assouplissement des critères d’octroi de crédits, la demande de crédit à long terme des entreprises et des professionnels s’infléchit légèrement mais reste sur des niveaux soutenus. La demande de crédits à l’habitat des ménages est en forte hausse au troisième trimestre et une poursuite de cette bonne orientation est attendue au dernier trimestre.