FERMER

La Réunion

Septembre 2017

Responsable de rédaction : Thierry Beltrand

19 09 17
Une activité bancaire dynamique au premier semestre 2017
Une activité bancaire dynamique au premier semestre 2017

Au terme du premier semestre 2017, l’activité bancaire ressort bien orientée avec une accélération de la distribution des crédits à l’économie : +544 millions d’euros sur six mois (+2,6 %) et +1 041 millions d’euros entre juin 2016 et juin 2017 (+5,2 %). Les placements des agents économiques sont également bien orientés : +211 millions d’euros de décembre 2016 à juin 2017 (+1,6 %) et +542 millions d’euros sur un an (+4,1 %).

18 09 17
L’économie bleue à La Réunion : des potentiels variés et des atouts à exploiter
L’économie bleue à La Réunion : des potentiels variés et des atouts à exploiter

L’économie bleue réunionnaise dans sa définition la plus large emploie environ 7 500 personnes, soit 2,9 % de la population active, une proportion proche de celle de la France côtière (3,1 %), mais inférieure à celle des Antilles (jusqu’à 7,1 % en Guadeloupe), résultant d’une activité touristique et de croisière moins développée et d’une géographie plus contraignante. Toutefois, l’île bénéficie d’un espace de pêche important, grâce aux différentes zones économiques exclusives françaises dans l’océan indien et dans les TAAF. Le Grand port maritime se modernise et se positionne comme un pilier du développement de l’économie grâce à la montée en puissance des activités de transbordement. La Réunion recèle également un fort potentiel en énergie marine, levier à mobiliser dans sa quête d’autonomie énergétique.

18 09 17
Une qualité de l’eau du robinet non maîtrisée en permanence pour une partie des Réunionnais
Une qualité de l’eau du robinet non maîtrisée en permanence pour une partie des Réunionnais (...)

En 2016, 82 % de la population réunionnaise est alimentée en tout ou en partie par de l’eau d’origine superficielle (ouverte sur l’atmosphère, provenant notamment des rivières) et 40 % le sont exclusivement. 47 % de la population de l’île est alimentée par des réseaux ne garantissant pas une sécurité sanitaire suffisante, et ce, particulièrement dans l’est. Ce manque de maîtrise qualitatif est lié à l’absence de traitement de clarification (opération visant à éliminer les minéraux et matières organiques) des eaux d’origine superficielle avant la désinfection.

18 09 17
Les créations baissent dans tous les secteurs au 2e trimestre 2017
Les créations baissent dans tous les secteurs au 2e trimestre 2017

Les créations d’entreprises sont en repli de 3 % (données CVS-CJO) au deuxième trimestre 2017 après un premier trimestre 2017 en hausse (+5 %). Les créations d’entreprises reculent dans tous les secteurs d’activité, notamment dans le secteur des « autres services » qui génère néanmoins la moitié des créations (-4,0 %). Sur douze mois, les créations d’entreprises à La Réunion reculent de 1,1 % alors qu’au niveau national, elles augmentent de 3,1 %. Les créations sous le statut de micro-entrepreneur sont stables. À La Réunion, le statut de micro-entrepreneur ne représente que 18 % des créations, contre 40 % en France.

18 09 17
Une population vieillissante
Une population vieillissante

La Réunion compte 851 000 résidents au 1er janvier 2016 (+0,6 % par an en moyenne contre 0,5 % en métropole). Depuis la fin des années 2000, l’augmentation de la population a connu un ralentissement en raison d’un solde naturel en légère baisse et un solde migratoire négatif. Le solde naturel reste le moteur de la croissance démographique réunionnaise (+9 500 personnes en 2015) grâce à un taux de fécondité stable depuis 1990 et largement supérieur à celui de la métropole (2,46 enfants en moyenne par femme en âge de procréer contre 1,92)....

18 09 17
Bilan énergétique de l’observatoire Énergies Réunion
Bilan énergétique de l’observatoire Énergies Réunion

En 2016, la consommation énergétique globale à La Réunion s’établit à 16 596 GWh (+1,1 % par rapport à 2015). Sur l’année, la consommation électrique totale atteint 2 709 GWh (+1,9 %). Elle reste stable en moyenne par habitant et inférieure à celle des autres DOM (hors Mayotte). L’île possède un taux de dépendance énergétique de 86,6 % (seuls 13,4 % de sa consommation provient de ressources locales). La production électrique à La Réunion s’établit à 2 944 GWh (+1,8 % par rapport à 2015), dont 34 % à partir d’énergies renouvelables (16% à partir de l’hydraulique, 8 % de Bagasse et 10 % de l’éolien, le photovoltaïque et le biogaz)...