FERMER

Martinique

Actualités de l’Institut et suivi de place

05 05 20
Crédit aux entreprises : baisse globale des taux en Martinique
Crédit aux entreprises : baisse globale des taux en Martinique

Au quatrième trimestre 2019, les taux d’intérêt moyens pour les crédits à l’équipement (76,0 % des nouveaux crédits aux sociétés non financières, hors découverts) et les crédits immobiliers (7,1 % des nouveaux crédits) octroyés aux entreprises martiniquaises s’inscrivent en retrait à respectivement 1,81 % (-26 pdb) et 1,46 % (-53 pdb). Le taux des crédits de trésorerie échéancée est également en baisse et passe de 2,75 % à 1,91 % avec un écart qui se réduit avec l’Hexagone. Il faut noter que la moitié de ces crédits est accordée à un taux inférieur à 1,75 %, pour une durée moyenne de 17 mois. Enfin, le taux moyen des découverts évolue de manière volatile, mais recule à 4,86 % (-128 pdb) soit à son niveau de 2016. Il reste toutefois supérieur au taux moyen pratiqué dans l’Hexagone (2,17 %). La publication est disponible en ligne.

05 05 20
Coronavirus : le plan de continuité de l’IEDOM Martinique
Coronavirus : le plan de continuité de l’IEDOM Martinique

Afin de respecter les dispositions prévues par le décret n° 260 du 16 mars 2020 et à la loi du 23 mars 2020 sur l’entrée en vigueur d’un état d’urgence sanitaire, l’IEDOM Martinique a déclenché son plan de continuité d’activité. L’accueil au public est fermé. Des dispositions ont été prises pour accompagner les entreprises. Un numéro dédié (06.96.22.24.19) ainsi que des adresses de contacts permettent de recueillir les sollicitations du médiateur du crédit (mediation.credit.972@iedom-martinique.fr), du conseil TPE (TPE972@iedom-martinique.fr), et du service Entreprises pour la cotation des entreprises (bilans.entreprises@iedom-martinique.fr).

05 05 20
Coronavirus : les mesures mises en place par l’IEDOM Martinique
Coronavirus : les mesures mises en place par l’IEDOM Martinique

L’IEDOM Martinique a mis en place un dispositif gratuit pour vous accompagner et éviter que vous ne restiez seul face à vos difficultés. Quelle que soit la taille de votre entreprise :

- vous pourrez bénéficier de notre réseau de correspondants TPE/PME, pour vous accompagner et vous orienter vers les organismes professionnels susceptibles d’apporter une réponse à vos besoins. Pour de plus amples informations sur le rôle de nos correspondants TPE/PME cliquer ICI.

 si votre banquier ou votre assureur crédit oppose un refus ou ne répond pas à votre demande de financement, nous pouvons engager à votre demande une procédure accélérée de médiation du crédit afin de trouver ensemble la meilleure solution possible à vos difficultés.
 pour faciliter le dialogue entre vous et vos partenaires financiers, seulement si vos difficultés de financement ou d’assurance-crédit ont été provoquées par la crise sanitaire actuelle, nous vous offrons la possibilité de bénéficier d’un rapport synthétique d’analyse de sa situation financière ce qui démontrera le caractère ponctuel des difficultés rencontrées. Vous ne pourrez toutefois exercer cette faculté, que si vous êtes en mesure de fournir les liasses fiscales de 2 exercices comptables successifs (ex : 2017 et 2018 ou 2018 et 2019) et que votre activité ou la forme juridique de votre entreprise sont éligibles à cette analyse (sont exclus les entreprises individuelles, les SNC et les GIE).

Quelles sont les démarches à entreprendre ? Nos correspondants TPE/PME sont joignables sur simple appel téléphonique du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 16h30 au numéro suivant : 0696 22 24 19. Pour bénéficier de l’intervention rapide du médiateur de crédit et obtenir en toute confidentialité votre rapport d’analyse financière, il vous suffira de nous adresser une simple demande en ayant soin de nous communiquer vos numéros SIREN et coordonnées téléphoniques à l’adresse suivante : mediation.credit.972@iedom-martinique.fr. Nous nous engageons à vous recontacter dans un délai maximum de 1 jour ouvré pour la poursuite de la procédure.

05 05 20
COVID-19 : les secteurs du tourisme et du BTP sont les plus touchés
COVID-19 : les secteurs du tourisme et du BTP sont les plus touchés

D’après les premiers retours de l’enquête de conjoncture de l’IEDOM du premier trimestre 2020, si l’ensemble de l’économie a été impacté par la crise du COVID-19, la situation reste très hétérogène selon les secteurs. Dans le détail, le secteur qui paraît le plus touché est le secteur du tourisme (qui pèse environ 2 % de la valeur ajoutée totale produite en Martinique). L’arrêt de la saison de croisière, mais surtout l’arrêt des rotations aériennes ont contraint la quasi-totalité des acteurs du marché (hôtels, tours opérateurs, agences de voyages, plateforme de réservation…) à cesser leur activité. Le secteur du BTP (environ 4 % de la valeur ajoutée totale) semble également souffrir d’une forte dégradation de son activité. Celle-ci est en arrêt eu égard aux décisions des maîtres d’ouvrage de suspendre les chantiers. Globalement, le niveau d’activité des autres secteurs marchands a fortement ralenti, en raison des restrictions liées aux mesures gouvernementales et du retrait d’une partie significative de la population active occupée.