FERMER

Martinique

Janvier 2018

IEDOM Martinique : 1, bd Général de Gaulle, CS 50512, 97206 Fort-de-France Cedex // Directrice de la rédaction : Diane KASPER // Directeur de publication : C. DORWLING-CARTER

24 01 18
Publication d’une étude sur le secteur du numérique
Publication d’une étude sur le secteur du numérique

La Chambre de Commerce et d’Industrie de la Martinique (CCIM) a publié une étude sur la filière numérique en Martinique, secteur considéré comme porteur. Elle a répertorié 2 240 établissements spécialisés dans les technologies de l’information et de la communication (TIC), représentant 3,3 % du tissu économique local. Plus d’informations sont disponibles sur le site web de la CCIM.

24 01 18
Démographie : baisse de la population martiniquaise entre 2010 et 2015
Démographie : baisse de la population martiniquaise entre 2010 et 2015

La population martiniquaise atteint 380 877 habitants au 1er janvier 2015, soit 13 296 habitants de moins qu’en 2010. Durant cette période, la population en Martinique diminue de 0,7 % en moyenne annuelle alors qu’elle a progressé entre 1990 et 2010. Cette baisse démographique s’explique par le creusement du déficit migratoire, qui n’est plus compensé par l’excédent naturel. Des informations supplémentaires sont disponibles au sein de l’étude de l’INSEEparue sur le site web de l’agence de la statistique.

24 01 18
Hausse des ventes de véhicules automobiles neufs en 2017
Hausse des ventes de véhicules automobiles neufs en 2017

En 2017, 14 580 véhicules particuliers neufs ont été vendus en Martinique. Ce chiffre s’inscrit en hausse par rapport à 2016 (+2,7 %), année durant laquelle 14 197 automobiles du même type ont été vendues. Les véhicules de marques françaises constituent 38,1 % des ventes. Le recul du diesel se poursuit, la part des véhicules particuliers neufs à moteur diesel ne représentant plus que 29,1 % du total des ventes en 2017, contre 60 % en 2009. Les ventes de véhicules utilitaires ont également progressé, passant de 633 en 2016 à 729 en 2017, soit une hausse de 3,7 % sur un an.

24 01 18
Tendances conjoncturelles : stabilité de l’indicateur du climat des affaires
Tendances conjoncturelles : stabilité de l’indicateur du climat des affaires

L’IEDOM a publié ses Tendances conjoncturelles pour le troisième trimestre 2017. Au cours de cette période, l’indicateur du climat des affaires progresse de 0,8 point pour repasser au-dessus de sa moyenne de longue période et atteindre 100,1. Sur le trimestre écoulé, les chefs d’entreprise bénéficient de l’amélioration de leur trésorerie et d’une réduction des délais de paiement. Ils constatent par ailleurs une amélioration de l’activité, bien que celle-ci reste encore modérée. Néanmoins, les prévisions pour le quatrième trimestre sont plus réservées.

24 01 18
Hausse des taux moyens des crédits à l’équipement et des crédits immobiliers pour les entreprises
Hausse des taux moyens des crédits à l’équipement et des crédits immobiliers pour les entreprises (...)

À la Martinique, près de 85 % des nouveaux crédits aux entreprises (hors découverts) sont des crédits à l’équipement, 6,4 % sont des crédits immobiliers et 5,3 % de la trésorerie échéancée. Au troisième trimestre, les taux moyens des crédits à l’équipement et des crédits immobiliers progressent à la Martinique. Sur la même période, les taux des crédits de trésorerie échéancée et des découverts baissent. Plus d’informations sont disponibles dans la publication Taux des crédits aux entreprisespubliée sur le site de l’agence IEDOM.

24 01 18
Nouvelles prévisions de la Banque Mondiale sur la croissance des pays de la Caraïbe
Nouvelles prévisions de la Banque Mondiale sur la croissance des pays de la Caraïbe

Selon les estimations de janvier 2018 de la Banque Mondiale, la Caraïbe a connu une croissance de 2,3 % en 2017, après +2,7 % en 2016. L’institution financière a revu son estimation pour 2017 à la baisse par rapport à ses estimations de juin dernier, en raison des cyclones Irma et Maria ayant impacté plusieurs îles de la Caraïbe, notamment la Dominique et Antigua-et-Barbuda. La République Dominicaine a connu la croissance la plus forte de la région en 2017, à +4,5 %, tandis que Trinidad-et-Tobago a de nouveau souffert d’une croissance négative à -3,2 %, toujours affecté par la faiblesse des cours des matières premières. Selon les prévisions de la Banque Mondiale, la Caraïbe devrait bénéficier d’une hausse de la croissance en 2018 soutenue par la reconstruction post-ouragans, à +3,5 %, rythme qui devrait se poursuivre à moyen terme.