FERMER

Martinique

Actualités économiques régionales

15 03 18
Les pays de la Caraïbe relativement peu corrompus selon Transparency International
Les pays de la Caraïbe relativement peu corrompus selon Transparency International

Selon l’ONG Transparency International, les pays de la Caraïbe présentent des niveaux de corruption hétérogènes : la Barbade, les Bahamas et Saint-Vincent-et-les-Grenadines figurent aux 25ème, 28ème et 40ème rangs sur 180 pays (classés par ordre croissant du moins corrompu au plus corrompu). La Dominique (42ème), Sainte-Lucie (48ème), Grenade (52ème), Cuba (62ème), la Jamaïque (68ème) et Trinité-et-Tobaggo (77ème) sont galement positionnés dans la première moitié du classement. En revanche, la République Dominicaine et Haïti semblent particulièrement corrompus selon l’ONG, positionnés respectivement à la 135ème et à la 157ème place du classement. Plusieurs pays de la Caraïbe ont récemment adopté des lois favorisant la transparence dans le secteur public, à l’instar des Bahamas, disposant d’une loi sur l’accès à l’information publique, et de la Jamaïque, ayant créé une agence de lutte contre la corruption. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site web de Transparency International.

15 03 18
Prévisions de croissance 2018 de la Banque Centrale des Caraïbes Orientales
Prévisions de croissance 2018 de la Banque Centrale des Caraïbes Orientales

A l’occasion du 90ème Conseil de la Banque Centrale des Caraïbes Orientales (BCCO), cette dernière a annoncé que la croissance de l’Union Monétaire des Caraïbes Orientales a atteint +2,3 % en 2017, contre +3,2 % prévu, en raison des ouragans Irma et Maria ayant affecté, en septembre, plusieurs pays de la région. Pour 2018, la croissance de l’UMCO devrait atteindre +2,2 %, bien en-dessous de la cible de +5,0 %. Néanmoins, les prévisions indiquent une accélération en 2019. Plus d’informations sont disponibles dans le communiqué sur le site web de la BCCO.