FERMER

Martinique

Mars 2019

22 03 19
La Guadeloupe devient membre associé de l’OECS
La Guadeloupe devient membre associé de l’OECS

3 ans après la Martinique, la Guadeloupe est devenue jeudi 11 mars le 12e membre de l’OECS. Elle est intégrée à l’organisation avec le statut de membre-associé. Cette adhésion permettra à terme d’inclure le territoire de la Guadeloupe dans le développement de la coopération régionale en matière d’environnement (exemple : traitement harmonisé du problème de la pollution aux sargasses), de risques naturels communs aux îles caribéennes, de tourisme ou encore de mobilité des étudiants (réseaux d’échanges universitaires).

22 03 19
Le tourisme de santé, un moteur pour la Caraïbe
Le tourisme de santé, un moteur pour la Caraïbe

Le World Travel and Tourism Council estime la part du tourisme dans le PIB caribéen à 15,5 % (+2,1 points en 2018). Dans l’espace caribéen, le tourisme de santé (tourisme médical et tourisme de bien-être) présente un véritable potentiel de développement pour la région, les touristes de bien-être ayant dépensé 53 % de plus qu’un touriste moyen en 2017. Cuba, qui dispose d’un personnel médical très qualifié et d’installations modernes, apparaît comme la destination la plus avancée sur ce segment. Les îles Caïman et Turques ont quant à elles été identifiées comme des destinations à fort potentiel. Pour rappel, la Martinique dispose également d’un avantage comparatif sur ce segment avec son réseau de centres hospitaliers aux normes européennes et qui se renforcera prochainement par l’inauguration d’un cyclotron (2020).

22 03 19
Inauguration du plus grand parc éolien antillais
Inauguration du plus grand parc éolien antillais

La GRESS (Grand’Rivière eolien stockage services) a inauguré un nouveau parc éolien, situé à Grand–Rivière. Ce parc regroupe 7 éoliennes, en mesure de produire 2,5% de l’électricité martiniquaise. À ce jour, c’est le plus grand parc de l’espace caribéen. Cette installation s’inscrit dans le mouvement de diversification du mix énergétique prévu par le Schéma régional climat air énergie selon lequel, à l’horizon 2023, la production d’énergie renouvelable devrait représenter 58% de l’énergie produite en Martinique, contre moins de 6% aujourd’hui. D’autres installations éoliennes devraient suivre à Macouba en 2020 et à Ajoupa Bouillon en 2021.

22 03 19
Parité : des femmes de plus en plus présentes dans la vie politique
Parité : des femmes de plus en plus présentes dans la vie politique

En Martinique, la parité parmi les élus est dans l’ensemble bien respectée. En 2018, dans les communes supérieures à 1 000 habitants, le taux de féminisation du personnel politique est de 48%, contre 47 % en France hors DOM. Ce mouvement de féminisation a par ailleurs permis de rajeunir la moyenne d’âge des élus martiniquais, puisque la moyenne d’âge des femmes politiques s’établit à 53 ans contre 58 ans pour les hommes. En revanche, les fonctions à hautes responsabilités en politique demeurent majoritairement détenues par des hommes : ainsi, seuls 6 % des maires martiniquais sont des femmes contre 17 % dans l’Hexagone. La publication complète de l’INSEE est consultable en ligne.

22 03 19
Le prix du panier moyen supérieur de 66 % en Outre-mer
Le prix du panier moyen supérieur de 66 % en Outre-mer

L’observatoire de l’association de défense des consommateurs Familles Rurales fait état d’un niveau des prix des produits alimentaires plus élevés de 29 % en Martinique, 62 % à la Réunion et 73 % à Mayotte qu’en France hors DOM. Entre 2017 et 2018, le prix moyen du panier a augmenté de +2,6 %, imputable principalement à la hausse de 7 % des produits « premiers prix ». En 10 ans, le prix moyen du panier a augmenté de 7,6 %. Cette hausse demeure relativement modérée au regard de l’inflation cumulée depuis 2006 (+16,4 %). Le rapport présentant le détail des prix des produits et des types de paniers est disponible en ligne en cliquant ici.

22 03 19
Publication du tableau de bord CEROM de l’année 2018
Publication du tableau de bord CEROM de l’année 2018

Les partenaires CEROM (AFD, IEDOM, INSEE) ont publié le tableau de bord économique de la Martinique pour le quatrième trimestre 2018. Ce dernier trimestre a été marqué par un redressement de l’indicateur du climat des affaires (qui s’établit à 99,0 pts après 96,8 pts au trimestre précédent), une baisse significative des demandeurs d’emploi de catégorie A (-3,8 %) et une forte hausse des exportations de bananes (+112,7 %).