FERMER

Martinique

Actualités de l’Institut et suivi de place

22 03 19
Publication du tableau de bord CEROM de l’année 2018
Publication du tableau de bord CEROM de l’année 2018

Les partenaires CEROM (AFD, IEDOM, INSEE) ont publié le tableau de bord économique de la Martinique pour le quatrième trimestre 2018. Ce dernier trimestre a été marqué par un redressement de l’indicateur du climat des affaires (qui s’établit à 99,0 pts après 96,8 pts au trimestre précédent), une baisse significative des demandeurs d’emploi de catégorie A (-3,8 %) et une forte hausse des exportations de bananes (+112,7 %).

22 03 19
Le cout du crédit aux entreprises en baisse au quatrième trimestre 2018
Le cout du crédit aux entreprises en baisse au quatrième trimestre 2018

À la Martinique, 84,7 % des nouveaux crédits aux entreprises (hors découverts) sont des crédits à l’équipement, 6,0 % sont des crédits immobiliers et 4,6 % des crédits de trésorerie échéancée. Fin octobre 2018, les taux moyens des crédits à l’équipement affichent un retrait très marqué (-33 pdb) à 1,88 %. Les taux des crédits de découverts et des crédits de trésorerie échéancée se replient également. Seuls les crédits immobiliers affichent un taux moyen stable. Plus d’informations sont disponibles dans la publication Taux des crédits aux entreprises publiée sur le site de l’agence IEDOM.

22 03 19
Tendances conjoncturelles : redressement de l’indicateur du climat des affaires
Tendances conjoncturelles : redressement de l’indicateur du climat des affaires

L’agence IEDOM de Martinique publie ses Tendances conjoncturelles pour le dernier trimestre 2018. L’indicateur du climat des affaires (ICA) progresse à 99,0 points (+2,2 points) mais se situe toutefois en-dessous de sa moyenne de longue période. Selon les chefs d’entreprises interrogés, la conjoncture continue de se dégrader mais à un rythme inférieur au troisième trimestre. Le redressement de l’ICA tient principalement à l’amélioration du solde des prévisions d’investissement et de l’appréciation des chefs d’entreprises sur l’évolution des prix et de la trésorerie. Ils anticipent, pour le premier trimestre 2019, une reprise de l’activité et des recrutements.