FERMER

Martinique

Actualités économiques locales

06 04 21
Inflation : hausse des prix de 0,4 % en janvier 2021, sur un an
Inflation : hausse des prix de 0,4 % en janvier 2021, sur un an

Selon l’INSEE, l’indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 1,3% entre octobre 2020 et janvier 2021. En glissement annuel, l’IPC progresse de 0,4 %. L’évolution des prix de l’énergie est positive (+4,5% sur trois mois et -5,2% sur un an) en raison de la hausse de prix des produits pétroliers. Le prix des services est en hausse (+1,5% sur trois mois) compte tenu notamment de l’augmentation des prix des services de transports (+25,3% sur la période). En revanche, le prix de l’alimentation a diminué de 0,9 % sur le trimestre (+0,6 % sur un an) du fait de la baisse du prix de l’alimentation hors produit frais (-1,3% sur trois mois). La publication est consultable sur le site de l’INSEE.

06 04 21
13 % d’écart de salaires entre femmes et hommes au sein de la fonction publique d’État
13 % d’écart de salaires entre femmes et hommes au sein de la fonction publique d’État

D’après une étude de l’INSEE, à la fin de l’année 2018, près d’une personne sur trois en emploi travaille dans la fonction publique en Martinique, soit 40 120 personnes, dont 64% de femme. L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes est le plus important au sein de la fonction publique d’État (-13 %). Il représente 455 euros pour un salaire moyen de 3 626 euros en équivalent temps plein (EQTP). Cette différence de revenu provient, d’une part, de la surreprésentation des femmes dans les corps de métiers les moins rémunérateurs tels que l’éducation, la santé et le social. D’autre part, les femmes occupent plus souvent des postes de faibles niveaux hiérarchiques ou avec moins de responsabilités (les hommes sont plus nombreux parmi les agents de catégorie A+). Par ailleurs, une autre source de différence de rémunération entre les femmes et les hommes vient de l’attribution des primes, qui sont plus importantes en raison des niveaux de responsabilité plus élevés des hommes. La publication est disponible sur le site de l’INSEE.

06 04 21
Renforcement par le gouvernement du soutien au secteur touristique ultramarin
Renforcement par le gouvernement du soutien au secteur touristique ultramarin

À la suite des annonces de nouvelles mesures de soutien du tourisme ultramarin, les entreprises du secteur du tourisme (et secteurs connexes) qui subiraient une perte de chiffre d’affaires (CA) supérieure à 50% bénéficient désormais du fonds de solidarité “renforcé”. Ce fonds se compose d’une indemnisation de la perte du CA jusqu’à 10 000 euros dans la limite de 80% du CA ou une indemnisation de 15 à 20% du CA jusqu’à 200 000 € par mois, sans condition sur la taille de l’entreprise. Les entreprises d’autres secteurs, subissant une perte de CA supérieure à 50%, peuvent également bénéficier du fonds de solidarité “de droit commun” jusqu’à 1500 € par mois, à condition d’avoir moins de 50 salariés. Pour rappel, cinq milliards d’euros d’aides au total, ont été alloués aux entreprises ultramarines depuis le début de la crise, dont près de 500 M€ pour les secteurs de l’hébergement et de la restauration.