FERMER

Martinique

Novembre 2017

IEDOM Martinique : 1, bd Général de Gaulle, CS 50512, 97206 Fort-de-France Cedex // Directrice de la rédaction : Diane KASPER // Directeur de publication : C. DORWLING-CARTER

23 11 17
Les pays de la Caraïbe à la fin du classement Doing Business 2018
Les pays de la Caraïbe à la fin du classement Doing Business 2018

Selon le dernier rapport de la Banque Mondiale Doing Business 2018 mesurant la réglementation des affaires et son application effective dans 190 économies, les pays de la Caraïbe figurent à la fin du classement. Seuls quatre pays apparaissent dans le top 100 des économies où il est le plus facile de faire des affaires, à savoir la Jamaïque (70ème), suivie par Sainte-Lucie (91ème), la Dominique (98ème) et la République dominicaine (99ème). Haïti figure pour sa part à la 181ème place du classement, faisant notamment face à des difficultés en matière de création d’entreprise, et concernant la protection des investisseurs minoritaires et le transfert de propriété. À noter que certains pays se sont engagés dans plusieurs réformes, notamment la Jamaïque et la République dominicaine qui ont réduit les délais de création d’entreprises. Plus de détails sont disponibles sur le site web de la Banque Mondiale.

23 11 17
Nouvelles prévisions du FMI sur la croissance des pays de la Caraïbe
Nouvelles prévisions du FMI sur la croissance des pays de la Caraïbe

Selon les prévisions d’octobre du FMI, la République dominicaine connaitra la croissance la plus dynamique de la Caraïbe en 2017, à +4,8 %, suivie par la Dominique (+3,9 %) et Antigua-et-Barbuda et Saint-Christophe-et-Nevis (+ 2,7 %). Le FMI a revu très fortement à la baisse sa prévision de croissance pour Trinidad-et-Tobago, celle-ci passant de +0,3 % dans ses prévisions d’avril 2017 à -3,2 % dans ses prévisions d’octobre 2017. Le pays, très dépendant des exportations de pétrole, fait face à une baisse des cours mondiaux de l’énergie. L’ensemble des données sont disponibles sur le site web du FMI.

23 11 17
Indicateurs de vulnérabilité : évolution favorable au troisième trimestre 2017
Indicateurs de vulnérabilité : évolution favorable au troisième trimestre 2017

Les indicateurs de vulnérabilité des agents économiques s’améliorent au troisième trimestre. Les retraits de cartes bancaires ont connu le recul le plus significatif avec -4,9 % sur trois mois, pour tomber à 3 117 fin septembre. Les incidents de paiement sur chèque diminuent également, de -2,7 % à 84 795. La tendance baissière du nombre d’interdictions bancaires est en revanche plus contrastée. Les interdictions bancaires sur les personnes physiques diminuent de 0,9 % à 14 007 tandis que celles sur les entreprises progressent de 1,1 % à 2 292.

23 11 17
Premières tendances : stabilisation de l’indicateur du climat des affaires au troisième trimestre 2017
Premières tendances : stabilisation de l’indicateur du climat des affaires au troisième trimestre (...)

Au troisième trimestre 2017, l’indicateur du climat des affaires (ICA), qui traduit l’opinion des chefs d’entreprise interrogés sur la conjoncture, se redresse à 100,1 points. Après le repli enregistré au deuxième trimestre, il repasse au dessus de sa moyenne de longue période (+0,8 point). Cette hausse de l’ICA traduit l’opinion favorable des chefs d’entreprise sur le trimestre écoulé. Des informations complémentaires sont disponibles dans la publication Premières tendances publiée sur le site de l’agence IEDOM.

23 11 17
Marché du travail : nouvelle hausse du nombre de demandeurs d’emploi au troisième trimestre 2017
Marché du travail : nouvelle hausse du nombre de demandeurs d’emploi au troisième trimestre (...)

Après une baisse ininterrompue depuis mi-2015 en glissement annuel, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) a augmenté pour le deuxième trimestre consécutif en Martinique (données à fin septembre 2017). Progressant de 3,9 % sur un an, il s’établit à 43 430. Cette hausse est particulièrement importante chez les demandeurs d’emplois de 50 ans et plus (+7,2 % sur un an). Plus d’informations sont disponibles sur le site web de la DIECCTE Martinique.

23 11 17
Prix à la consommation : légère baisse au troisième trimestre 2017
Prix à la consommation : légère baisse au troisième trimestre 2017

L’indice des prix à la consommation recule de 0,4 % en glissement trimestriel par rapport à fin juin 2017. Cette diminution s’explique notamment par la baisse des prix des services de transport ainsi que celle des produits pétroliers. En effet, une diminution des prix du sans plomb (-5 cts sur le trimestre) et du gazole (-4 cts) a été décidée par arrêté préfectoral le 1er septembre. Ce trimestre, seuls les prix de l’alimentation et du tabac ont augmenté (respectivement +1,0 % et +0,5 % en glissement trimestriel), avec une progression sensible pour les produits frais (+3,9 % sur trois mois). Des informations complémentaires sont disponibles sur le site web de l’INSEE.