FERMER

Martinique

Actualités de l’Institut et suivi de place

22 11 18
L’économie martiniquaise : entre faiblesse de la demande publique et baisse de la population
L’économie martiniquaise : entre faiblesse de la demande publique et baisse de la population

L’IEDOM a publié sa note Panorama pour l’année 2017. La croissance de l’activité a été modeste en 2017 (le PIB a augmenté de 0,2%, contre -1,2% en 2016), pénalisée par un nouveau recul de l’investissement (-3,2%). L’activité de crédit a été plutôt dynamique (hausse des encours sains de +3,3%, après +2,9% en 2016). L’île possède toujours les traits d’une économie moderne. Toutefois, le poids du secteur administré (40% environ de la valeur ajoutée) la met au défi de la réduction des investissements et dépenses publics, d’une part, et de la baisse tendancielle de la démographie (la population s’inscrit encore en repli de 0,9% en 2017 pour s’établir à un peu plus de 370 000 habitants), d’autre part. Plus globalement, le secteur tertiaire y concentre plus de quatre cinquièmes de la population active occupée et de la richesse produite.
La publication est disponible sur le site IEDOM

22 11 18
Présentation de l’IEDOM au Inner Wheel club
Présentation de l’IEDOM au Inner Wheel club

Dans le cadre de sa mission d’éducation financière, l’IEDOM a participé à la réunion mensuelle du Inner Wheel Club de Schoelcher (affilié au Rotary Club). Au cours de cette réunion, le responsable des études et du suivi des établissements de crédits de l’IEDOM a présenté l’histoire et l’organisation des Instituts ainsi que les fondamentaux de leur stratégie dite « 4S » (pour stratégie monétaire, stabilité financière, services à l’économie et spécificités ultra-marines). Au terme de la présentation, les échanges ont permis de resituer l’IEDOM dans le champ des administrations assurant des missions de service public. Ils ont également permis d’évoquer, sur la base du diagnostic conjoncturel réalisé au sein de l’IEDOM, les difficultés actuelles de l’économie martiniquaise.