FERMER

Martinique

Actualités économiques locales

22 11 18
Le début de la saison des croisières
Le début de la saison des croisières

Après avoir accueilli près de 180 bateaux la saison précédente, les premiers croisiéristes de cette nouvelle saison touristique ont accosté au port de Fort-de-France le 03 novembre. Le navire « Caribbean Princess » comptait, à son bord, 3 000 passagers et 1 200 membres d’équipages. Cette saison devrait toutefois être marquée par une baisse sensible des escales en Martinique, les îles du Nord impactées par les Ouragans en 2017 étant de nouveaux en capacité d’accueillir les croisiéristes. Selon une étude récente du cabinet DME, la Martinique souffre encore d’un mauvais indice de satisfaction auprès des croisiéristes en transit auxquels elle n’offre, entre autres, pas le même pouvoir d’achat que les îles voisines.

22 11 18
Aide au secteur audio-visuel
Aide au secteur audio-visuel

Le groupe France Télévision a annoncé la production d’une série policière (« Tropiques Criminelles ») en Martinique. Créé en mars 2018, par le biais d’une convention entre la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM) et le Centre National du Cinéma (CNC), le bureau des tournages de la Martinique devrait apporter l’appui technique et logistique nécessaire au tournage. Par ailleurs, la CTM apporte son soutien financier au projet à travers une subvention de 600 000 euros. Cette aide est conditionnée à l’association de professionnels locaux à cette production. Pour rappel, selon le CNC, un euro d’aide d’une collectivité génèrerait huit euros de retombées dans l’économie locale. La filière numérique représente 3,3% du tissu économique martiniquais.

22 11 18
Les priorités d’investissements dans les RUP
Les priorités d’investissements dans les RUP

Le 6e séminaire des régions ultrapériphériques françaises (RUP) s’est tenu pendant quatre jours au Lamentin. Pendant le séminaire, des représentants des RUP, des membres des autorités de gestion des fonds européens ainsi que des acteurs socio-économiques ont débattu des enjeux et priorités d’investissements des fonds européens à destination des RUP pour la période 2021 à 2027. Suite aux débats, un consensus s’est formé selon lequel le premier poste d’investissement devrait être l’environnement, les RUP cherchant à évoluer à l’instar des économies européennes vers une économie faible en carbone. Par ailleurs, les investissements dans l’éducation, la formation, l’emploi et la mobilité ont également été érigés en priorité.