FERMER

Martinique

Actualités de l’Institut et suivi de place

04 11 20
Les délais de paiements client en légère baisse en Martinique
Les délais de paiements client en légère baisse en Martinique

D’après le rapport sur les délais de paiement (DP) publié par l’IEDOM, les DP client sont en baisse en Martinique avec -1 j entre 2017 et 2018 soit 61,5 j et
- 4,6 j sur les 15 dernières années. Ce délai moyen demeure toutefois très élevé. Le secteur qui est le plus impacté est celui de la construction avec 114 jours pour les DP clients en outremer, car la clientèle est composée majoritairement d’entreprises et administrations payant avec retard. Il faut noter que ces jours ne sont pas exprimés en jours de retard de règlement de factures, mais en jours de chiffre d’affaires. Pour leur part, les DP fournisseurs sont en hausse et passent à 72,6 j d’achat (+2,3 j) en 2018. Les propositions avancées par l’inspection général de l’administration afin de réduire ces délais sont : permettre au comptable public de mandater d’office les intérêts moratoires et l’indemnité forfaitaire ; conditionner les aides publiques à la mise en œuvre d’une comptabilité d’engagement ; mettre à disposition du public les statistiques des délais de paiement des collectivités locales. La publication est disponible en ligne.

04 11 20
Comptes économiques rapides : le PIB 2019 en hausse de 1,4 % en volume
Comptes économiques rapides : le PIB 2019 en hausse de 1,4 % en volume

Dans le cadre du partenariat CEROM (qui réunit l’INSEE, l’IEDOM et l’AFD), l’INSEE a estimé le taux de croissance du PIB à +1,4% en volume pour l’année 2019, après +0,9 % en 2018. En 2019, l’activité a bénéficié du dynamisme de l’investissement (+4,2 %) et des exportations (+4,9%), ces dernières prenant en compte les dépenses des touristes. La consommation des ménages et celle des administrations publiques sont restées stables (-0,1 % et +0,0 %), dans un contexte démographique pourtant défavorable. La publication est disponible en ligne.

04 11 20
Tendances conjoncturelles : les entreprises en plein ajustement
Tendances conjoncturelles : les entreprises en plein ajustement

Au deuxième trimestre 2020, l’indicateur du climat des affaires (ICA) s’est redressé et s’établit à 87,6 points (+18,2 points) après la brutale dégradation enregistrée au premier trimestre (à 70,6 points). Les soldes d’opinions du trimestre suggèrent une dégradation de l’emploi (baisse des effectifs) et des capacités financières des entreprises (dégradation de la trésorerie et des délais de paiement). Les anticipations pour le troisième trimestre ne laissent pas présager de rebond de l’activité, et encore moins un rattrapage. Toutefois, les chefs d’entreprise anticipent une hausse de leurs investissements dans les 12 prochains mois. Pour plus de détail, la publication est consultableen ligne.