FERMER

Mayotte

Juillet 2018

IEDOM Mamoudzou : rue de la Préfecture – 97600 Mamoudzou - Mayotte - Directeur de la rédaction : Daoulab ALI CHARIF / Directeur de publication : Robert SATGE

24 07 18
Le Service public de l’emploi (SPE) établit un plan d’actions pour lutter contre le chômage
Le Service public de l’emploi (SPE) établit un plan d’actions pour lutter contre le chômage (...)

Le SPE, instance regroupant les services et opérateurs de l’État chargés de la mise en œuvre des politiques de l’emploi à l’échelle territoriale, s’est réuni début juillet afin d’établir la ligne d’actions à suivre pour relancer le marché du travail, notamment au travers de la formation professionnelle. Afin de développer cette dernière, 2,2 millions d’euros financés par l’État devraient permettre 486 entrées supplémentaires en formation dans les domaines du BTP, du numérique, de la pêche, du social, du médico-social et de la sécurité. Comme mesures supplémentaires, le contrat de plan État-région (CPER) prévoit d’investir 850 000 euros dans les structures de formation, tandis que le nombre de bénéficiaires de la « garantie jeune » devrait passer de 200 à 300.

24 07 18
Légère baisse des prix en juin
Légère baisse des prix en juin

En juin 2018, les prix à la consommation des ménages diminuent de 0,2 % à Mayotte par rapport au mois de mai dernier. Cette baisse s’explique par le recul des prix des produits manufacturés et des services, respectivement de -1,0 % et -0,1 %. En revanche, les prix de l’énergie augmentent (+2,1 %). Enfin, les prix de l’alimentation restent stables.

Sur un an, les prix progressent de 0,4 % à Mayotte et de 2,0 % en France.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la publication en ligne de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

24 07 18
Adoption du Projet régional de santé (PRS) 2018-2028
Adoption du Projet régional de santé (PRS) 2018-2028

Le 29 juin a marqué l’adoption du PRS 2018-2028 par l’Agence régionale de santé-Océan indien (ARS-OI), qui constitue la feuille de route de la politique de santé à La Réunion et à Mayotte pour les dix prochaines années. En effet, le PRS Réunion-Mayotte 2018-2028 définit les objectifs d’amélioration de la santé des populations des deux îles et les évolutions nécessaires de l’offre de soins, de la prévention et de l’accompagnement médico-social pour y répondre. Il se structure autour de trois documents : un Cadre d’orientations stratégiques (COS) à 10 ans, un Schéma de Santé (SRS) à 5 ans et un Programme pour l’accès à la prévention et aux soins des plus démunis (PRAPS) à 5 ans.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site internet de l’ARS-OI.

24 07 18
Préparation à la mise en place du Conseil de prud’hommes en 2022
Préparation à la mise en place du Conseil de prud’hommes en 2022

Du 18 au 22 juin, trois représentants des ministères de la Justice, du Travail et des Outre-mer ont été missionnés afin d’accompagner et d’accélérer les opérations visant à mettre en place le Conseil de prud’hommes à Mayotte au 1er janvier 2022, conformément à l’ordonnance du 25 octobre 2017 qui étend le code du travail à Mayotte.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le communiqué de presse de la Préfecture de Mayotte.

24 07 18
Publication des tendances conjoncturelles du premier trimestre 2018 : une conjoncture perturbée
Publication des tendances conjoncturelles du premier trimestre 2018 : une conjoncture

L’Institut d’émission des départements d’Outre-mer (IEDOM) a publié les tendances conjoncturelles pour le premier trimestre 2018.

Précédé par une année marquée par une bonne orientation de la conjoncture, l’exercice 2018 débute sur un repli de l’Indicateur du climat des affaires (ICA) de 11,3 points, pour s’établir à 99,6 points au premier trimestre, un niveau proche de sa moyenne de longue période.

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la publication en ligne.

24 07 18
Émissions nettes cumulées de billets (en millions d’euros)
Émissions nettes cumulées de billets (en millions d’euros)

En juin 2018, les émissions nettes cumulées de billets augmentent de 23,2 millions d’euros, après une hausse de 15,4 millions d’euros le mois précédent. Elles s’établissent à 1,354 milliard d’euros, soit une progression annuelle de 13,0 %.

Le nombre de billets émis en juin est constitué à 68,0 % par la coupure de 50 euros (qui représente 64,0 % de la valeur globale de l’émission nette de billets).

La hausse de l’émission nette ayant été plus marquée en nombre qu’en valeur, la valeur moyenne du « billet circulant » dans l’île s’est donc dépreciée de 28 centimes pour s’établir à 53,14 euros au 30 juin 2018.