FERMER

Saint-Pierre-et-Miquelon

Actualités

25 11 19
Novembre 2019
La lettre de l'IEDOM - Saint-Pierre-et-Miquelon - Novembre 2019

La lettre de l’IEDOM - Saint-Pierre-et-Miquelon - Novembre 2019

08 11 19
Le financement bancaire de l’économie en 2018
Le financement bancaire de l’économie en 2018

En 2018, le financement bancaire de l’économie à Saint-Pierre-et-Miquelon est entouré d’incertitudes.
Le regain d’activité espéré n’a pas eu lieu. L’essoufflement constaté l’année précédente s’est confirmé, marqué par un fléchissement de la consommation – moteur de l’économie locale – et par une contraction de l’activité des entreprises. L’économie de l’archipel demeure dépendante des administrations publiques et de l’extérieur. La quête de nouveaux relais de croissance se heurte à des contraintes structurelles (...)

28 10 19
Octobre 2019
La lettre de l'IEDOM - Saint-Pierre-et-Miquelon - Octobre 2019

La lettre de l’IEDOM - Saint-Pierre-et-Miquelon - Octobre 2019

19 09 19
Tendances conjoncturelles 2e trimestre 2019
Tendances conjoncturelles 2e trimestre 2019

L’activité économique retrouve de la vigueur
L’activité économique de l’archipel retrouve de la vigueur au 2e trimestre 2019 après plusieurs trimestres d’essoufflement : la consommation des ménages se renforce et le marché du travail rebondit. Cependant, l’investissement des entreprises demeure incertain. La croissance de l’indice des prix à la consommation continue de ralentir.
Après deux trimestres consécutifs de contraction, la consommation des ménages se renforce. Les importations de biens (...)

26 07 19
Juillet 2019
La lettre de l'IEDOM - Saint-Pierre-et-Miquelon - Juillet 2019

La lettre de l’IEDOM - Saint-Pierre-et-Miquelon - Juillet 2019

22 07 19
Tendances conjoncturelles 1er trimestre 2019
Tendances conjoncturelles 1er trimestre 2019

L’activité économique de l’archipel demeure peu dynamique
L’activité économique demeure peu dynamique au 1er trimestre de l’année : la consommation des ménages est morose et le marché du travail connait un léger fléchissement sur un an. Les prix à la consommation ralentissent au début de l’année. Malgré des ventes de véhicules de tourisme dynamiques, la consommation des ménages poursuit sa baisse, même si elle est plus modérée qu’au trimestre précédent. Les importations de biens alimentaires et non (...)