FERMER

Saint-Pierre-et-Miquelon

Actualités

15 05 20
Conjoncture Outre-mer 2019 et perspectives 2020 : un rattrapage compromis
Conjoncture Outre-mer 2019 et perspectives 2020 : un rattrapage compromis
29 04 20
Avril 2020
La lettre de l'IEDOM - Saint-Pierre-et-Miquelon - Avril 2020

La lettre de l’IEDOM - Saint-Pierre-et-Miquelon - Avril 2020

22 04 20
 Les défaillances d’entreprises dans les départements d’outre-mer au 4e trimestre 2019
Les défaillances d’entreprises dans les départements d’outre-mer au 4e trimestre 2019

En 2019, le nombre de défaillances dans les DOM s’inscrit en nette diminution par rapport à 2018 (-15,5 % contre -4,8 % pour la France entière). En fin d’année 2019, le cumul sur un an du nombre de défaillances s’élève à 1234, soit 227 entreprises de moins qu’à fin 2018. Le nombre de défaillances progresse de 56,5 % par rapport au trimestre précédent, notamment en raison de la résorption progressive des retards accumulés en Martinique dus à des sous-effectifs au tribunal de commerce de (...)

14 04 20
L’économie de Saint-Pierre-et-Miquelon en 2019
L’économie de Saint-Pierre-et-Miquelon en 2019

En 2019, les incertitudes autour de l’activité économique de l’archipel se sont en partie dissipées avec une saison estivale particulièrement dynamique. L’activité, morose depuis deux ans, connait un regain impulsé par un rebond de la consommation, un retour de l’investissement des entreprises et une activité sectorielle dynamique.
Après deux années d’affaiblissement, la consommation des ménages retrouve de la vigueur en 2019, soutenue par un marché du travail bien orienté. Entouré d’incertitudes l’an (...)

08 04 20
Cotation des entreprises : aménagement exceptionnel de la procédure en raison de la crise sanitaire
Cotation des entreprises : aménagement exceptionnel de la procédure en raison de la crise

La crise liée à l’épidémie en cours amène l’IEDOM à aménager, de façon exceptionnelle, sa procédure de cotation pour 2020
Les équipes d’analystes financiers de l’IEDOM ont démarré la cotation financière des bilans 2019, qui lui sont transmis et qui ne reflètent pas, et pour cause, le choc actuel. Sur cette base, la cotation apprécie, par une analyse à titre d’expert, la trajectoire financière à court-moyen terme (1-3 ans) des entreprises réalisant un chiffre d’affaires supérieur ou égal à 750 000 euros : cet (...)

27 03 20
Tendances conjoncturelles 4e trimestre 2019
Tendances conjoncturelles 4e trimestre 2019

Une fin d’année en demie teinte pour l’activité économique
Alors que la saison estivale avait été marquée par une dynamique vigoureuse, l’activité économique est en demiteinte à la fin de l’année. Si la consommation des ménages se renforce et si le marché du travail est bien orienté, l’investissement croît prudemment et le commerce extérieur marque le pas. Après un affaiblissement au 3e trimestre, la consommation des ménages retrouve de la vigueur à la fin de l’année 2019 comparativement à la fin 2018. Alors (...)