FERMER

Guadeloupe

Janvier 2020

Responsable de rédaction : Monsieur Gilles GENRE-GRANDPIERRE

03 02 20
Publications partenaires
Publications partenaires

La Direction du travail a publié sa note de conjoncture relative à l’évolution du marché du travail et de l’emploi au 3e trimestre 2019 en Guadeloupe. L’INSEE a, par ailleurs, présenté son bilan démographique 2018 de la population légale en Guadeloupe, confirmant la baisse de la population de l’archipel depuis 2011, lors d’une conférence de presse. Au 1er janvier 2019, la population légale guadeloupéenne est estimée à 381 300 habitants. Les données sont disponibles en ligne.

03 02 20
Publication de la note « Tendances conjoncturelles » - 3e trimestre 2019
Publication de la note « Tendances conjoncturelles » - 3e trimestre 2019

L’IEDOM publie la note « Tendances conjoncturelles » pour le 3e trimestre 2019. Celle-ci révèle notamment qu’au au 3e trimestre 2019, l’indicateur du climat des affaires baisse de 1,2 point par rapport au 2e trimestre. Il s’établit à 97,7 points. Dans le détail, ce sont les anticipations des professionnels interrogés par l’IEDOM qui pèsent sur l’indicateur alors que l’activité résiste au troisième trimestre.

03 02 20
Le Crédit Mutuel Antilles-Guyane a rejoint le Crédit Mutuel Alliance Fédérale
Le Crédit Mutuel Antilles-Guyane a rejoint le Crédit Mutuel Alliance Fédérale

Les Fédérations Antilles-Guyane (Fort-de-France) et Massif Central (Clermont-Ferrand) du Crédit Mutuel ont rejoint, le 1er janvier 2020, Crédit Mutuel Alliance Fédérale. Crédit Mutuel Antilles-Guyane est composé de 26 caisses locales : 16 en Martinique, 7 en Guadeloupe, 2 en Guyane et 1 à Saint-Martin. Fortement ancrée dans les territoires ultramarins, la Fédération compte plus de 155 000 sociétaires et clients. Crédit Mutuel Alliance Fédérale compte désormais un réseau de 4 440 caisses et agences bancaires au service de 26 millions de sociétaires et clients.

03 02 20
Saint-Barthélemy : Air Antilles s’offre deux avions pour améliorer la liaison Saint-Barthélemy - Pointe-à-Pitre
Saint-Barthélemy : Air Antilles s’offre deux avions pour améliorer la liaison Saint-Barthélemy - (...)

Le jeudi 29 janvier, l’un des Twin Otter 400 neufs de la compagnie Air Antilles a fait plusieurs essais d’atterrissage avec ses pilotes spécialement formés et un inspecteur de la DGAC pour l’homologation de l’appareil sur la piste de Saint-Barthélemy. Les voyageurs pourront inaugurer ces nouveaux avions courant février. Ces appareils seront les plus gros à pouvoir atterrir à Saint-Barth, avec une capacité de charge de 250 kilos de plus que les actuels Twin Otter 300. Actuellement, Air Antilles transporte entre 35 000 et 40 000 passagers par an. La potentielle certification de la direction générale de l’aviation civile devrait permettre d’accroître leur capacité en passagers et bagages ; l’ambition de la compagnie est d’arriver à 50 000 passagers.

03 02 20
Saint-Martin : Demande de cofinancement au titre du fond exceptionnel d’investissement (FEI)
Saint-Martin : Demande de cofinancement au titre du fond exceptionnel d’investissement

Dans le cadre des projets co-financés par le FEI, la Collectivité de Saint-Martin a proposé deux projets pour l’année 2020 à savoir la rénovation de la marina Fort Louis et la création d’un abri cyclonique dans le futur collège à la Savane. Le projet de rénovation de la Marina consiste à réaliser des aménagements paysagers, la sécurisation des infrastructures maritimes ainsi que le rétablissement des réseaux et de l’éclairage public. Le coût de l’opération s’élève à 5,5 M€ pour la Collectivité, qui sollicite le FEI à hauteur de 3,8 M€, avec un reste à charge de 1,7 M€. Le cyclone Irma ayant mis en exergue les besoins en matière de constructions paracycloniques, l’exécutif affiche une forte volonté de créer un abri cyclonique dans le futur collège de 900 places ; ce collège est destiné à remplacer le collège Soualiga sur le secteur de la Savane à Grand Case.

03 02 20
L’essoufflement de la pêche guadeloupéenne
L’essoufflement de la pêche guadeloupéenne

La Direction de la Mer estime que la Guadeloupe compte aujourd’hui 960 marins pour 521 navires actifs contre 1 500 marins pour 750 navires en 2010, soit une baisse de 36% des effectifs marins en 10 ans. Le produit annuel de la pêche locale s’élève à 9 000 tonnes. La pêche guadeloupéenne, essentiellement artisanale, ne peut satisfaire à elle seule la demande intérieure. En effet, elle couvre 60% de la consommation s’élevant à 15 000 tonnes de produits halieutiques (poissons et coquillages) par an.