FERMER

Guadeloupe

Actualités économiques locales

31 07 18
Le soutien du secteur agricole des Outre-mer discuté à la commission européenne
Le soutien du secteur agricole des Outre-mer discuté à la commission européenne

La Commission européenne a annoncé, le mercredi 20 juin, la baisse de 3,9 % du Posei (programme d’options spécifiques à l’éloignement et à l’insularité), un programme européen spécifiquement dédié au soutien de l’agriculture des Outre-mer. À cette occasion, la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, a reçu une quarantaine d’agriculteurs et d’éleveurs venus des Outre-mer pour discuter du sujet. Selon les agriculteurs locaux, une baisse de ces subventions aurait des conséquences lourdes sur leur activité. La délégation des régions ultrapériphériques, reçue en juin 2018, à Bruxelles, par les commissaires et députés européens, a obtenu la garantie d’un maintien du POSEI dans son enveloppe actuelle.

31 07 18
Un programme d’aides supplémentaires pour la gestion de l’eau
Un programme d’aides supplémentaires pour la gestion de l’eau

Sébastien Lecornu, secretaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique, a annoncé une aide de près de 75 M€ versée chaque année par l’État dans les départements d’Outre-mer afin de remettre à niveau les infrastructures d’eau. Un renforcement du plan « Eau-Dom » est également prévu dans le livre bleu de l’Outre-mer avec notamment la proposition de mise en place d’un « plan eau Guadeloupe 2022 ». Ce plan qui repose sur une première phase d’urgence a pour objectif la suppression des « tours d’eau » sous un délai de 24 mois.

31 07 18
Le livre bleu de l’Outre-mer
Le livre bleu de l’Outre-mer

Le Président de la Région Guadeloupe a remis à la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, la contribution de la Guadeloupe aux Assises des Outre-mer. Cette restitution, le 28 juin dernier à l’Élysée, a été l’occasion d’échanger sur les sujets majeurs intégrés dans le livre bleu, notamment la remise en route du CHU, la mise en service du cyclotron, la distribution de l’eau, le nettoyage des sargasses, le développement du tourisme et de la filière agro-alimentaire.