FERMER

La Réunion

Actualités économiques locales

27 01 21
Les Réunionnais privilégient la voiture pour aller travailler, même sur des trajets courts
Les Réunionnais privilégient la voiture pour aller travailler, même sur des trajets courts

Sept Réunionnais sur dix qui travaillent à moins de 5 km de leur domicile utilisent la voiture pour s’y rendre. Sur cette distance, l’usage des transports en commun, comme du vélo, est moins développé qu’en France de province. Même en dessous de 2km entre le domicile et le travail, l’usage de la voiture reste majoritaire, bien qu’un tiers des Réunionnais dans cette situation privilégient la marche. Les transports en commun sont davantage utilisés par les femmes et les employés, de même que la marche, alors que le vélo concerne majoritairement les hommes. Le recours aux transports en commun est le plus fréquent à Saint-Denis, sur ces courtes distances de moins de 5 km entre le domicile et le travail.

Voir la publication

27 01 21
L’emploi salarié retrouve son niveau d’avant la crise sanitaire
L’emploi salarié retrouve son niveau d’avant la crise sanitaire

Après deux trimestres consécutifs de baisse, l’emploi salarié repart à la hausse au troisième trimestre 2020 : + 1,6 % par rapport au trimestre précédent, et 4 200 emplois créés en un trimestre. De fait, il se situe même légèrement au-dessus de son niveau de la fin 2019, avant la crise. La Réunion est la seule région française dans ce cas. La hausse concerne davantage le secteur privé (+ 2 %) que public, et touche quasiment tous les secteurs d’activité. Malgré ce rebond de l’emploi au troisième trimestre, le commerce, le transport et l’hébergement-restauration n’ont pas retrouvé leur niveau d’activité de la fin 2019 : au total, 1 000 emplois ont été perdus dans l’ensemble de ces trois secteurs.

Voir la publication

27 01 21
Campagne sucrière 2020 : un tonnage historiquement faible
Campagne sucrière 2020 : un tonnage historiquement faible

Faute d’un tonnage suffisant pour alimenter les usines, la campagne sucrière a pris fin le 27 novembre 2020 pour le bassin Nord et Est, et le 05 décembre 2020 pour le bassin Sud et Ouest. L’usine de Bois-Rouge a broyé 783 000 tonnes de cannes ; l’usine du Gol a broyé quant à elle 743 000 tonnes. L’industriel Tereos aura donc réceptionné à peine plus de 1,5 million de tonnes de cannes, c’est près de 14 % de moins par rapport à la moyenne de ces dix dernières années. La principale cause évoquée par les professionnels est la sécheresse qui sévit depuis plusieurs mois sur La Réunion. L’année 2020 comptera ainsi pour une des pires récoltes de l’histoire contemporaine de la canne à sucre.

En savoir plus