FERMER

La Réunion

Juillet 2019

Directeur de rédaction : Marie Aouriri / Directeur de publication : Gilles Lesellier

18 07 19
Signature du Marché déploiement du Très Haut Débit Régional (THD)
Signature du Marché déploiement du Très Haut Débit Régional (THD)

Le projet Très Haut Débit de la Région, officialisé ce 8 juillet par le président de la Région et la directrice générale adjointe d’Orange France, a pour objectif d’équiper le territoire en fibre optique dans toutes les zones n’ayant pas fait l’objet de déploiement de la part d’opérateurs privés. La cible : une couverture à 100 % en THD d’ici 2022. Le groupe Orange/Sogetrel/Circet, qui a remporté le marché suite à un appel d’offres en 2017, devrait débuter les travaux dès le second semestre 2019. Ce marché, porté par la régie Réunion THD, bénéficie d’un financement tripartite Europe-Etat-Région de 45 millions d’euros. Dans ce budget, 22 millions d’euros sont destinés à équiper les six communes n’ayant pas fait l’objet d’intention d’équipement par les opérateurs privés (Cilaos, Entre-Deux, Saint-Philippe, Salazie, Sainte-Rose et Les Avirons) tandis que l’enveloppe restante permettra à La Région d’intervenir en cas de carence de l’initiative privée.
En savoir plus

18 07 19
Lutter contre la vie chère en outremer : diagnostic de l’Autorité de la concurrence
Lutter contre la vie chère en outremer : diagnostic de l’Autorité de la concurrence

Le rapport de l’Autorité de la concurrence sur la situation en outremer salue les évolutions positives observées depuis 2009, mais signale que l’animation concurrentielle doit encore être dynamisée. Les écarts de prix par rapport à la métropole restent élevés. Ils sont, notamment à La Réunion, de +7,1 % sur le niveau général et +28 % sur les produits alimentaires. L’institution souligne que les taux de marge des différents acteurs de la distribution sont parfois élevés, mais ne sont pas responsables d’une partie significative de l’écart de prix avec la métropole. Ces écarts s’expliquent principalement par les frais d’approche liés à l’éloignement, dont l’octroi de mer constitue le premier poste de coût, et le recours à des grossistes importateurs.

18 07 19
Signature du contrat de convergence et de transformation
Signature du contrat de convergence et de transformation

Le contrat de convergence et de transformation (CTT) signé ce 8 juillet 2019 à Paris représente un effort financier de l’Etat de 398 millions d’euros de crédits pour La Réunion. Il s’inscrit dans la trajectoire 5.0 pour les outremers : zéro exclusion, zéro carbone, zéro déchet, zéro polluant agricole et zéro vulnérabilité au changement climatique. Cinq volets ont ainsi été mis en avant ; la cohésion des territoires (101 millions d’euros), la mobilité multimodale (57 millions d’euros), les territoires résilients (100 millions d’euros), les territoires d’innovation et de rayonnement (82 millions d’euros) et la cohésion sociale et l’employabilité (268 millions d’euros).
En savoir plus

18 07 19
Connexion et équipement numérique : une fracture générationnelle plus précoce et plus prononcée à La Réunion
Connexion et équipement numérique : une fracture générationnelle plus précoce et plus prononcée à La (...)

Selon l’INSEE, près d’un Réunionnais sur quatre ne s’est jamais connecté à internet. Cependant, le retard par rapport à la métropole s’amoindrit. En 2017, 78 % des habitants de La Réunion ont un accès internet à domicile contre 85 % des métropolitains. Les principales raisons évoquées pour cet écart sont : le manque de compétences, le coût d’accès et également l’insuffisance de la couverture numérique dans les Hauts. Ainsi, la plupart des services proposés en ligne sont moins utilisés à La Réunion, à l’instar des sites administratifs et du e-commerce et à l’exception des sites de recherche d’emploi et des réseaux sociaux.
Voir l’étude

18 07 19
Une hausse du nombre de dossiers de surendettement déposés à juin 2019 par rapport à l’année précédente
Une hausse du nombre de dossiers de surendettement déposés à juin 2019 par rapport à l’année (...)

Entre janvier et juin 2019, 624 dossiers de surendettement ont été déposés à l’IEDOM qui assure le secrétariat de la Commission de surendettement, soit 47 de plus par rapport à l’année 2018 sur la même période. Parmi les dossiers examinés en commission, 226 ont été orientés vers un rétablissement personnel, c’est-à-dire un effacement des dettes (lorsque la situation financière est tellement dégradée qu’aucune mesure de traitement n’est envisageable), dont la plupart sans liquidation judiciaire (la personne surendettée ne possède pas de patrimoine susceptible d’être vendu). 238 ont, en revanche, été orientés vers une procédure classique de réaménagement des dettes. Cette procédure peut donner lieu à un plan conventionnel (56) si un accord est conclu entre le particulier et ses créanciers.
Voir les chiffres

18 07 19
L’IEDOM publie son rapport annuel 2018
L’IEDOM publie son rapport annuel 2018

Cet ouvrage présente la situation économique, sectorielle, monétaire et financière de La Réunion en 2018. Il dresse un bilan en demi-teinte de l’activité économique en 2018. La baisse massive des contrats aidés pèse sur l’emploi, le rebond de l’inflation freine le pouvoir d’achat des ménages et le mouvement des Gilets jaunes en fin d’année a entrainé une paralysie de l’économie pendant quinze jours. Cependant, l’indicateur du climat des affaires est stable à sa moyenne de long terme sur les trois premiers trimestres. 2018 s’est avéré être une très bonne année pour certains secteurs comme le tourisme ou l’automobile tandis que le secteur agricole a enregistré quant à lui une baisse de 4,6 % de sa production. L’activité du secteur bancaire reste également soutenue avec une progression de 4,9 % des encours sains de crédits à l’économie et les principales banques locales affichent un produit net bancaire en hausse de 3,5 %.
Lire le rapport