FERMER

La Réunion

Juin 2018

Responsable de publication :Thierry Beltrand

15 06 18
Visite à La Réunion de Sébastien Lecornu, Secrétaire d’État auprès du Ministère de la transition écologique et solidaire
Visite à La Réunion de Sébastien Lecornu, Secrétaire d’État auprès du Ministère de la transition écologique et (...)

La visite du Secrétaire d’État auprès du Ministère de la transition écologique et solidaire à La Réunion du 4 au 6 juin 2018 s’est construite autour de deux thématiques : les énergies renouvelables et l’aménagement du territoire. Une réunion de travail sur la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE) s’est tenue au Conseil Régional le mardi 5 juin. La PPE ayant pour objectif d’atteindre 100 % d’énergies renouvelables en 2030 réparties entre 1/3 de biomasse, 1/3 photovoltaïque et 1/3 d’autres énergies, dont 20 % d’hydraulique. Cette réunion a été suivie d’une visite de terrain avec une présentation de l’Écocité du Territoire de la côte ouest (TCO).

15 06 18
Étude sur la formation des prix des télécommunications
Étude sur la formation des prix des télécommunications

De septembre 2016 à juin 2017, le cabinet Marpij a réalisé pour le compte de l’OPMR (L’observatoire des prix, des marges et des revenus de La Réunion) une étude d’analyse des tarifs de prestations de télécommunications aux particuliers à La Réunion, en métropole et dans les autres DOM. Les principaux objectifs étaient de déterminer si les tarifs des services de télécommunications fixes et mobiles sont plus élevés localement, d’en expliquer les causes et de proposer des pistes pour les réduire. Il ressort principalement de cette étude que les opérateurs présents à La Réunion avant le lancement de Free Mobile (seul opérateur à proposer un forfait en dessous de 10 euros) ont dû adapter leurs stratégies tarifaires. Ainsi, ce sont particulièrement les offres low-cost d’Orange et SFR qui se positionnent le mieux face à ce nouvel acteur, en conservant à la fois des forfaits à très petit budget avec une entrée de gamme de base, pour des prestations de faible qualité (de 4,99 à 6,99 euros), mais également des offres aux alentours de 15 euros avec des prestations comparables.

15 06 18
La moitié des salariés du secteur marchand travaille dans un groupe
La moitié des salariés du secteur marchand travaille dans un groupe

La Réunion, les groupes dont le centre de décision est situé hors de la région représentent un quart de l’emploi salarié des secteurs marchands (contre près de la moitié en province). Les groupes étrangers ne représentent que 4 % de l’emploi salarié. Si l’on y ajoute ceux qui sont localisés sur l’ile, les groupes pèsent pour 54 % de l’emploi salarié marchand contre 69 % en province (poids qui reste cependant similaire à celui des autres DOM ou de territoires métropolitains éloignés de la capitale). La plupart des établissements de 50 salariés ou plus appartiennent à des groupes. Toutefois, seuls 21 groupes dont le centre de décision est situé à La Réunion sur les 780 au total emploient plus de 250 salariés.

15 06 18
Un secteur marchand moins développé à La Réunion qu’en province
Un secteur marchand moins développé à La Réunion qu’en province

La faiblesse du taux d’emploi, en particulier d’emploi à forte valeur ajoutée, constitue une fragilité problématique importante de l’économie réunionnaise. Seuls 51 % des Réunionnais en âge de travailler occupent un emploi (64 % en province), malgré des niveaux de créations dynamiques. De plus, les emplois sont en moyenne moins productifs. Le secteur marchand est particulièrement en retrait (il concerne 32 % des emplois réunionnais contre 44 % en province). L’ile connait une carence d’emplois dans les secteurs industriels hors agroalimentaire, le conseil aux entreprises, les finances et assurances, l’information et la communication, qui sont des secteurs à forte productivité. Ce manque d’emploi à forte valeur ajoutée n’est pas contrebalancé par un nombre d’emplois plus élevé dans le commerce, l’hébergement-restauration ou au sein des non salariés, contrairement à certains départements de province et à d’autres petites économies insulaires.

15 06 18
Une création d’entreprise dynamique en 2017, motrice de créations d’emplois dans le secteur marchand
Une création d’entreprise dynamique en 2017, motrice de créations d’emplois dans le secteur (...)

En 2017, 5 100 entreprises (hors micro-entrepreneurs) ont été créées à La Réunion. Sur 100 entreprises du secteur marchand en activité, 9 ont été créées en 2017 contre 7 dans les départements français d’Amérique et 8 dans les régions de province métropolitaine. Leur pérennité progresse : 5 ans après leur création, 53 % des entreprises réunionnaises créées au 1er semestre 2010 étaient encore en activité, contre 42 % en 2006. Ces nouvelles entreprises créent davantage d’emploi dans le secteur marchand que celles déjà existantes. Ainsi, ce sont 1 700 emplois salariés qui ont été créés chaque année à La Réunion entre début 2011 et fin 2015 à l’issue du processus de renouvellement du tissu productif (contre seulement +1 000 pour les structures déjà existantes).

15 06 18
Taux des crédits aux entreprises à La Réunion en Janvier 2018
Taux des crédits aux entreprises à La Réunion en Janvier 2018

Les conditions débitrices pour les crédits à l’équipement poursuivent leur détente, avec un taux moyen en baisse de 6 points de base (pdb) entre octobre 2017 et janvier 2018, soit un repli de 41 pdb sur un an. Par ailleurs, le taux moyen pour les crédits de trésorerie échéancée s’inscrit également à la baisse (-7 pdb par rapport à octobre 2017 et -22 pdb sur un an).
À l’inverse, le taux moyen de crédit concernant les découverts progresse de 132 pdb entre octobre 2017 et janvier 2018. Cette remontée s’explique en partie par la non utilisation en janvier 2018 de découverts exceptionnels aux montants élevés à des taux très bas observés en octobre 2017. Par ailleurs, le taux moyen des crédits immobiliers octroyés aux entreprises augmente également passant de 2,24 % en octobre 2017 à 2,38 % en janvier 2018. Les taux appliqués à La Réunion restent supérieurs à ceux pratiqués en métropole.