FERMER

La Réunion

Actualités de l’Institut et suivi de place

30 03 20
En 2019, le nombre de dossiers de surendettement augmente
En 2019, le nombre de dossiers de surendettement augmente

En 2019, 1 291 dossiers de surendettement ont été déposés à l’IEDOM qui assure le secrétariat de la Commission de surendettement, soit 136 de plus par rapport à 2018 (+11,6 %). Parmi ces dossiers, 1053 ont été déclarés recevables. Après examen par la commission, 522 dossiers ont été orientés vers une procédure classique de réaménagement des dettes ; 523 ont été orientés vers un rétablissement personnel (RP), c’est-à-dire un effacement des dettes (lorsque la situation financière est tellement dégradée qu’aucune mesure de traitement n’est envisageable) ; 8 ont été orientés en Procédure de Rétablissement Personnel avec liquidation judiciaire. Le taux de rétablissement personnel (RP) est ainsi de 41 % contre 35 % en 2018 (40 % au niveau national).

30 03 20
Les taux de crédits à La Réunion au quatrième trimestre 2019
Les taux de crédits à La Réunion au quatrième trimestre 2019

L’IEDOM publie deux notes de conjoncture financière relatives aux taux des crédits à La Réunion. Concernant les sociétés non financières, les taux d’intérêt moyens pour les crédits à l’équipement et aux crédits immobiliers s’inscrivent en baisse entre juillet et octobre 2019. Pour les particuliers, les taux d’intérêt s’orientent de nouveau à la baisse en octobre 2019. Le taux moyen des nouveaux crédits à l’habitat atteint un nouveau record à 1,37 %. Le taux moyen des prêts personnels et crédits à la consommation reste stable à 3,76 %.
Voir le communiqué de presse
Voir la publication sur les crédits aux entreprises
Voir la publication sur les crédits aux particuliers

30 03 20
L’IEDOM publie les tendances conjoncturelles du quatrième trimestre 2019
L’IEDOM publie les tendances conjoncturelles du quatrième trimestre 2019

Cette enquête a été menée du 6 janvier au 4 mars 2020, dans un contexte de faible impact de la crise sanitaire du Covid-19 sur l’activité économique régionale. Au quatrième trimestre 2019, l’indicateur du climat des affaires est en hausse de 0,3 point par rapport au trimestre précédent. Il se situe légèrement au-dessus de sa moyenne de long terme et confirme une conjoncture favorable qui bénéficie à l’ensemble des secteurs d’activité. L’emploi salarié privé est en hausse de 0,8 % en variation trimestrielle. Sur un an, les salariés du secteur privé augmentent de 6 %. Du côté des ménages, la consommation est soutenue. Les crédits à la consommation octroyés témoignent de ce dynamisme avec une hausse de 9,7 % sur un an, à fin décembre 2019.
Voir le communiqué de presse
Voir la publication