FERMER

La Réunion

Actualités économiques locales

18 11 16
Accès aux soins à La Réunion
Accès aux soins à La Réunion

Il ressort d’une étude de l’Insee que La Réunion est bien pourvue en offre de santé libérale de premier recours (médecin généraliste, infirmier, masseur-kinésithérapeute, chirurgien-dentiste). La présence de médecins généralistes et chirurgiens-dentistes est comparable à celle de la France métropolitaine ; et le nombre d’infirmiers et de masseurs-kinésithérapeutes y est même supérieur. Les Réunionnais consultent également plus souvent les praticiens de premier recours que les Métropolitains, en particulier les infirmiers (deux fois plus). Hormis les sages-femmes, les spécialistes sont en revanche plus rares à La Réunion. Les temps d’accès sont 3 fois plus longs que pour consulter un généraliste. La quasi-totalité de la population se fait hospitaliser localement (98 %). La Réunion est ainsi une des régions les plus autonomes dans ce domaine.

18 11 16
Baisse des créations d’entreprises dans la construction
Baisse des créations d’entreprises dans la construction

Les créations d’entreprises baissent de 3,6 % à La Réunion au troisième trimestre 2016, après le regain du début d’année (+13,7 %) puis un deuxième trimestre en repli ( 2,6 %). Cette baisse s’explique notamment par une forte diminution des créations dans le secteur de la construction ( 15,5 %). Le repli est plus mesuré dans les « autres services » ( 2,8 %) et le « commerce, transports, hébergement et restauration » ( 1,3 %). Les créations progressent en revanche dans l’industrie (+4,7 %). Le nombre de créations d’entreprises est également en repli au niveau national ( 2,7 %).

18 11 16
Création de la 25e commune du département
Création de la 25e commune du département

En visite officielle dans l’île du 27 au 29 octobre 2016, la ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, a annoncé la création de la 25e commune à Rivière-Saint-Louis, jusqu’à présent rattachée à la ville de Saint-Louis. Le préfet de La Réunion prendra prochainement un arrêté fixant la modification des limites de la commune de Saint-Louis et autorisant la création de la commune de La Rivière. Des élections municipales partielles seront alors organisées. Saint-Louis comptera un peu plus de 30.000 habitants et La Rivière 23.000.