FERMER

La Réunion

Novembre 2018

Directeur de publication : Gilles Lesellier

30 11 18
Davantage de PME et TPE sollicitent des crédits à La Réunion, mais l’autocensure reste le premier obstacle face aux besoins de financement
Davantage de PME et TPE sollicitent des crédits à La Réunion, mais l’autocensure reste le premier obstacle (...)

Au deuxième trimestre 2018, 32 % des petites et moyennes entreprises (PME) et 18 % des très petites entreprises (TPE) ont sollicité un crédit d’investissement auprès de leur banque (respectivement 24 % et 10 % en France hors DOM). Une demande de crédits de trésorerie est faite par 20 % des PME et 16 % des TPE réunionnaises (respectivement 8 % et 7 % dans l’hexagone). Face à un besoin de trésorerie, 14 % des PME font état d’un obstacle au financement : 7 % en raison d’une demande de crédit non satisfaite et 7 % par autocensure. Pour les TPE, cette proportion passe à 39 %, avec une part d’autocensure qui s’élève à 32 %. Face à un besoin d’investissement, l’obstacle au financement apparaît encore plus élevé, pour 23 % des PME et 54 % des TPE. Il est largement déterminé par le comportement d’autocensure (respectivement 15 % et 37 %).