FERMER

La Réunion

Actualités économiques locales

29 09 20
Des zones d’emploi moins différenciées qu’aux Antilles
Des zones d’emploi moins différenciées qu’aux Antilles

La Réunion est découpée en quatre zones d’emploi d’attractivité variable pour les personnes en emploi. Le nord offre plus d’emplois qu’il ne comprend de personnes en emploi. L’ouest et le sud comptent autant d’emplois que d’actifs en emploi. À l’est, les résidents doivent, plus souvent qu’ailleurs, travailler hors de leur zone de résidence. Les zones d’emploi réunionnaises se démarquent peu les unes des autres en termes d’orientation économique dominante, contrairement à d’autres territoires ultramarins.
Lire la note

29 09 20
Trois fois plus de seniors en perte d’autonomie en 2050
Trois fois plus de seniors en perte d’autonomie en 2050

En conservant la tendance démographique actuelle, 65 100 personnes âgées de 60 ans et plus seraient en perte d’autonomie d’ici 2050, soit trois fois plus qu’en 2015. La part des seniors en perte d’autonomie était plus élevée qu’en métropole en 2015 et continuera à l’être en 2050 en raison d’un vieillissement plus marqué (22,5 contre 16,3 %). Les personnes âgées de plus de 75 ans représenteraient les trois quarts des seniors en perte d’autonomie en 2050, contre seulement la moitié aujourd’hui.
Lire la note

29 09 20
Les services à la personne à La Réunion : des services moins utilisés qu’en métropole
Les services à la personne à La Réunion : des services moins utilisés qu’en métropole (...)

En 2017, 10 % des ménages réunionnais ont recours à un service à la personne. Malgré l’élévation du niveau de vie et le vieillissement plus accentué sur l’île, ce taux de recours resterait stable dans les prochaines décennies, à moins que les Réunionnais ne changent leurs habitudes ou que les services proposés par les organismes de services à la personne n’évoluent. Toutefois, la croissance démographique devrait entrainer une augmentation du nombre de ménages utilisateurs de ces services de 34 000 à 41 000 d’ici 2030. Entre 2013 et 2030, 19 000 salariés seraient à recruter pour faire face à cette hausse de la demande.
Lire la note