FERMER

Actualités

19 05 22
L’économie de la Martinique en 2021 : un redémarrage en ordre dispersé
L’économie de la Martinique en 2021 : un redémarrage en ordre dispersé

L’Institut d’émission des départements d’outre-mer (IEDOM) publie une synthèse économique de l’année 2021. Cette note propose une vue d’ensemble de la situation économique et monétaire de la Martinique.

Pour lire la publication, cliquez ici.

19 05 22
L’économie de la Martinique en 2021 : un redémarrage en ordre dispersé
L’économie de la Martinique en 2021 : un redémarrage en ordre dispersé

En 2021, la croissance redémarre en Martinique. L’indicateur du climat des affaires se hisse dès le premier semestre au-dessus du seuil d’expansion de l’activité. Le chiffre d’affaires du secteur marchand rejoint son niveau de 2019. Le taux de chômage atteint son plus bas historique au 4e trimestre (hors confinement de mars 2020).
Toutefois, ce redémarrage s’effectue en ordre dispersé. La recrudescence de la circulation du coronavirus et des cas de décès lors de la 4e vague affaiblit la dynamique économique au second semestre. Contrairement aux autres secteurs, l’hôtellerie, la restauration et l’animation ne voient pas leur situation s’améliorer. Par ailleurs, l’activité est encore largement soutenue par les mesures d’urgence (comme l’activité partielle, le prêt garanti par l’État) et de stimulus (comme le plan France relance). Dans ce contexte, le rebond des prix de l’énergie importée, de la hausse des cours mondiaux d’hydrocarbures et le renchérissement du fret de marchandises pèsent sur le rétablissement de l’activité et contribuent en fin d’année à réactiver les revendications sociales.

19 05 22
Bilan d’activité 2021 de l’agence de la Martinique
Bilan d’activité 2021 de l’agence de la Martinique
06 05 22
Publication du bilan macroéconomique 2000-2020 de la Martinique
Publication du bilan macroéconomique 2000-2020 de la Martinique

Au cours des vingt dernières années, la croissance de l’activité en Martinique a ralenti. Elle est passée d’une croissance dynamique entre 2000 et 2008 (+ 2,9 % en moyenne par an) à une décennie de faible croissance entre 2010 et 2019 (+ 0,6 % en moyenne par an). Ce ralentissement s’explique essentiellement par la persistance des effets des crises économique et sociale que connaît le territoire en 2009, qui entraîne un retrait marqué des moteurs économiques que sont la consommation des ménages et (...)

02 05 22
Avril 2022
La lettre de l'IEDOM - Martinique - Avril 2022

La lettre de l’IEDOM - Martinique - Avril 2022

04 04 22
Mars 2022
La lettre de l'IEDOM - Martinique - Mars 2022

La lettre de l’IEDOM - Martinique - Mars 2022